C’est dans une vidéo d’environ 4 minutes, enregistrée dans les locaux de l’ambassade du Gabon au Maroc, que le chef de l’État gabonais s’est exprimé à la télévision, à l’occasion de la traditionnelle présentation de voeux à la nation.

Bien que cette tradition ne soit pas inscrite dans la constitution, Ali Bongo a tenu à rassurer les Gabonais qu’il est bien en vie, après deux mois d’absence hors de son pays. Ce qui vient clore le débat sur sa mort supposée et l’éventualité d’une vaccance de pouvoir appelée par une partie de l’opposition.

Encore quelque peu diminué de sa maladie dont il se remet de façon spectaculaire, le chef de l’État gabonais est revenu sur les valeurs d’unité et de cohésion entre fils et filles d’une même nation: « Rappelons que la nation gabonaise est une et indivisible, que vous serez toujours au coeur de mes préoccupations », a t-il déclaré.

Sur les réseaux sociaux, les opinions divergent sur cette brève apparition du numéro un gabonais. Si d’aucuns soutiennent qu’Ali Bongo ne devait pas se montrer à la télévision alors qu’il n’est pas au meilleur de sa forme, d’autres affirment que cette présentation de voeux était nécessaire pour taire et freiner les ambitions de ceux qui caressaient déjà le rêve d’une transition. Tous bords confondus.

Patrick Montalier

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici