Les dirigeants de la compagnie Américaine Vaalco, spécialisée dans l’exploitation et la production de pétrole, ont annoncé qu’ils entendent bien poursuivre leurs investissements au Gabon et ce malgré la situation géopolitique instable du moment, dans un secteur devenu plus que volatile au fil du temps.

La direction de l’entreprise d’exploitation et de production de produits pétroliers et de gaz naturel, a lors de sa rencontre avec les médias, annoncé son intention de demeurer au Gabon afin d’honorer les engagements pris, au plus fort de la baisse des cours du pétrole en 2014, envers les autorités gabonaises.

Présent au Gabon depuis près de 20 ans déjà, cette entreprise qui opère principalement sur le bloc Etame Marin situé au large des côtes gabonaises, a « investi près de 500 millions de dollars, soit plus de 280 milliards de francs CFA pour l’installation de deux nouvelles plateformes offshore destinées à la production pétrolière. Celle-ci est une importante source de revenus pour le gouvernement gabonais grâce à des redevances et un partage des profits directement versés à l’Etat », selon Clotaire Kondja, le Directeur Général Adjoint.

De plus, à l’heure où certaines sociétés pétrolières implantées au Gabon ont pris le parti de fermer leurs structures et de mettre plusieurs centaines de gabonais au chômage, le directeur général adjoint de Vaalco n’entend «  ni de licencier les employés, ni  mettre la clé sous le paillasson, mais plutôt redoubler d’efforts et d’ingéniosité pour aller jusqu’au bout des engagements avec l’Etat gabonais ».

On peut donc en déduire à cela que, ce n’est pas par philanthropie que la direction de Vaalco continue à étendre ses investissements dans le pays et cela malgré la crise que nous traversons, mais plutôt à cause de la relative embellie de ces derniers mois au niveau des cours du pétrole.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici