Léandre Nzue, maire central de la commune de Libreville et Son Excellence, Flavien Enongoue, Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France. © I24GABON

En mission de travail à Barcelone, Léandre Nzue , maire central de la commune de Libreville, et lors de son passage à l’ambassade du Gabon en France, le représentant de l’hôtel de Libreville a profité de cette occasion pour échanger et débattre avec l’ambassadeur du Gabon près la France, des question liées au développement de la capitale gabonaise.

Au terme de cet entretien du maire de Libreville et l’ambassadeur de France au Gabon, la question liée au cadre juridique de la coopération décentralisée entre Libreville et les villes françaises était d’actualité.

L’objectif principal de ces échanges était de mettre en exergue « Pactes d’amitié » entre Libreville et Nice d’une part, et entre Libreville et Levallois-Perret d’autre part, vieux de plus de 30 ans, étaient désormais obsolètes. Il conviendrait de les actualiser par des « Accords de jumelages » qui prendraient en compte les préoccupations du moment.

Dans le même temps, Nzue Léandre, maire de Libreville a sollicité auprès de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) son soutien dans la réalisation de l’adressage de Libreville et de la finalisation des travaux de construction du dispensaire de Mindoube au 5ème Arrondissement de Libreville.

Ensemble, les deux autorités ont reconnu que le Gabon, à travers Libreville, pourrait mieux profiter des échanges, dans tous les domaines, entre la capitale gabonaise et les grandes villes françaises.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici