Le Directeur de cabinet politique du chef de l’Etat gabonais a récemment visité la neuvième province du Gabon, peu avant celle de l’Ogooué-maritime, dans le cadre de sa tournée Républicaine. Lors de ses échanges avec les Woleu-ntémois, Brice Laccruche Alihanga n’a pas manqué de souligner la volonté d’Ali Bongo de construire l’axe routier Oyem-Assok Medzeng (frontière Gabon-Guinée Equatoriale), à l’instar de Kougouleu-Medouneu et Sam-Bibass.

La construction de l’axe routier Oyem-Assok Medzeng est, selon Brice Laccruche Alihanga, la volonté d’Ali Bongo de répondre aux sollicitations des populations. D’autant plus que cet axe routier a toujours été l’objet de moqueries. De l’autre côté de la frontière, en Guinée-Equatoriale, la route est bitumée depuis plusieurs années quand le projet de construction de celle du Gabon n’a jamais vu le jour.

Pour l’émissaire d’Ali Bongo : « le Woleu-Ntem a toujours été négligé, mais aujourd’hui ça ne sera plus le cas. Les deux premières choses que je suis autoriser à évoquer avec vous ici sont : la construction de la route, à savoir ; (…) Oyem-Assok Medzeng qui mène à la frontière du Gabon et de la Guinée-Equatoriale », a-t-il dit.

Un cadre de cette partie du Gabon martèle: « C’est une question de fierté et d’honneur. Il en va même de la dignité de tout un pays. Nos frères de la Guinée se sont toujours moqués du piteux état de notre route. Je les comprends parfaitement. Il suffit d’arriver à la frontière et de jeter un coup d’œil sur les deux tronçons pour vous rendre compte de l’évidence. Heureusement qu’il y’a Brice Laccruche Alihanga. Nous sommes désormais confiants de la matérialisation de ce projet parce que si c’est lui qui parle, c’est que le dénouement est imminent. Il nous en a donné la preuve depuis son arrivée à la tête du Cabinet Présidentiel ».

Long de 37 kilomètres, la construction de cet axe va sans doute faciliter les échanges entre le Gabon et la Guinée-Equatoriale. Ali Bongo en a bien conscience.

Philippe Nzamba

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici