Le directeur de cabinet politique d'Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga, lors de sa tournée politique à l'intérieur du Gabon. © I24GABON 2019

Brice Laccruche Alihanga vient d’achever sur instruction du président de la République, la première phase de de sa tournée républicaine en faisant le tour de plusieurs localités du Gabon. Tournée au cours de laquelle il porte un message d’Ali Bongo auprès des populations.

Quels sont enjeux de ce périple qui a vu l’immobilisation de plusieurs personnalités de la république et surtout la concentration des populations curieuses et impatientes à percevoir de la part du Dcp, le message du président et que peut-on retenir dans l’ensemble?

Pour être mieux informé des difficultés que vivent les populations aux quotidien, un contact de proximité exige son implication. C’est dans ce cadre contextuel qu’Ali Bongo a mandaté à travers le Gabon, son Directeur de Cabinet Politique, M.Brice LACCRUCHE ALIHANGA pour lui permettre d’être imprégné des problèmes auxquels ses compatriotes sont confrontés afin d’apporter de solutions efficaces à ces préoccupations.

Lors de son passage dans les différentes provinces du Gabon, l’émissaire du chef de l’exécutif a pris son temps et s’est minutieusement entretenu avec les représentants des différentes couches sociales sans distinction aucune. Les cadres politique et administratif, les sages et jeunes y compris femmes.

La libre expression qui débouchait sur un dialogue sans langue de bois était au rendez-vous. C’est une circonstance qui a permis au directeur de cabinet politique de mettre un accent particulier sur l’état de lieu des réalités de chacune de ces localités, dans son rapport à soumettre à l’examen d’Ali Bongo.

« L’action publique doit répondre aux besoins du quotidien des populations, mais aussi mettre l’accent sur le développement des infrastructures de transport, ainsi que sur la stimulation de l’activité économique, préalable aux créations d’emplois dont les jeunes de toutes les provinces du Gabon ont besoin. il n’y a pas un Gabon utile et un autre qui le serait moins. C’est pourquoi les neuf provinces du pays doivent être équitablement développées », indique le Dcp d’Ali Bongo tout en illustrant le message du président.

Les initiatives des grands projets dans les tous prochains jours n’ont pas manqué a être d’actualité. Dans le Moyen-ogooué comme dans le Woleu-Ntem, l’ouverture prochaine d’un centre de pêche qui concourra à la diversification de l’économie et à l’autonomisation des populations et le (ré)aménagement des infrastructures routières notamment celle de Kougouleu verront le jour.

« Unis, nous ferons mieux qu ‘une seule personne » , cet appel solennel à l’unité de toutes les filles et fils du Gabon étant un préalable à la matérialisation de tout projet de modernisation de différentes localités. le Dcp d’Ali Bongo a rappeler à tous, l’importance accordée par ce dernier, à la cohésion sociale et au vivre ensemble des gabonais.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici