L’élection de Joël Ogouma au bureau politique du Parti Démocratique Gabonais à mis Madeleine Berre dans un état insomniaque qui suscite déjà beaucoup d’inquiétudes. De connivence avec son acolyte Richard August Onouviet, très réputé par son expérience en nuisibilité, cette castre de fatras de vieillerie politique a décidé d’en finir une fois pour toute avec l’ancien directeur général des impôts en faisant échouer par malveillance, l’œuvre de cohérence logique et d’unité pourtant ventée par le distingué camarade président Ali Bongo Ondimba.

En effet, Madeleine Berre aurait mis en place un plan machiavélique pour la destruction imminente de l’autorité politique du Moyen Ogooué. Pour nuire parfaitement à Joel Ogouma, le parasite politique a trouvé comme pilier Brigitte Okoumba (fédérale au 1er arrondissement de lambarene), Firmine Mbiangone (fédérale UJPDG du quartier Adouma) et Joseph Boly (délégué communale).

Cette cupidité féroce de Madeleine Berre qui ne peut se satisfaire que lorsqu’elle verra Joel Ogouma renversé, a déclenché lors de la cérémonie de présentation de vœux au président de l’assemblée nationale à Lambaréné. Grande était la surprise de constater qu’aucune invitation n’avait été adressée au premier responsable politique, Joël Ogoumba.

Pour réussir ce plan diabolique, Richard August Onouviet (RAO) multiplie à son actif, des séances de concertation. La dernière en date s’est tenue Le week-end écoulé à son domicile. En conclusion de cette réunion, un ordre a été donné à tous les participants présents à ce bal de sorcier de n’est point obéir aux ordres de la nouvelle autorité politique de cette contrée.

Sommes-nous en face d’une  camisole de force? Le week-end surpassé, madeleine Berre a réuni les notables des quartiers Adouma, Isaac et Atongowanga pour leur  donné instruction de rester fidèle à Richard August Onouviet et de ne point obéir à Joël Ogoumba.

À l’heure où le PDG se prépare pour les législatives dans un contexte politique difficile, il ne sera pas surprenant de voir madeleine Berre et Richard August Onouviet soutenir le candidat adverse si jamais Joël Ogoumba est le candidat investi par le PDG.

De tels comportements sont à proscrire et le secrétaire général du PDG doit se saisir de ce dossier et sanctionner tous ces indisciplinés.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici