Je suis un RIEN, retraité de la fonction publique, un RIEN, c’est Jupiter « le juvénile » qui l’a dit – Jupiter devenu dieu du vent, du mensonge, de la « fake » communication et de l’enfumage.

Moins que RIEN, en fait, depuis la hausse arbitraire des prélèvements abusives sur ma retraite. Jupiter, dieu du vent, veut me faire croire à l’augmentation de mon pouvoir d’achat. Du vent aussi, dans un domaine que je connaissais bien, quand on parle de la loi de programmation militaire, présentée récemment avec satisfaction aux RIENS, alors que les augmentations définies sous le précédent septenat ne sont même pas respectées.

Je m’interroge : comment la dette de mon pays est-elle devenue si abyssale, malgré les prélèvements et taxes en tous genres effectués sur les RIENS laborieux et méprisés ? Alors pour RIEN, RIEN au monde, je ne me tromperai pour les élections à venir.

Nous ne sommes RIEN, mais convaincus que plusieurs RIENS, cela fait quelque chose. Les laborieux, les fourmis de la Nation sont en passe de devenir, et pour longtemps, « populistes » et c’est une immense fierté pour des RIENS ! Alors Jupiter (minus), du vent !

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici