En sa qualité de fils du deuxième arrondissement de la commune de Libreville, c’est au quartier Cocotiers que Léandre Nzue a lancé la première étape de sa caravane de distribution de denrées alimentaires. Cette caravane qui s’étendra dans tout le deuxième arrondissement vise à apporter une aide alimentaire aux populations en détresse depuis l’annonce par le Gouvernement des mesures de riposte contre le covid-19.

Dans son discours à la nation du 3 avril 2020, Ali Bongo avait appelé  toutes les forces vives de la nation à la solidarité nationale. Fidèle aux valeurs de partage et d’entraide, Léandre Nzue a tenu à apporter sa contribution, conformément à la volonté du chef de l’État. C’est au total 100 sacs de riz, 30 cartons d’huile de cuisine, 20 cartons de sel, 40 cartons de boîtes de conserves et de lait concentré sucré qui ont été distribués aux populations fragiles.

« Le chef de l’État, Ali Bongo, a appelé à l’entraide et à la solidarité face à la pandémie de Covid-19. C’est dans ce droit-fil que s’inscrit mon patron [ Léandre Nzue, NDLR ]. C’est parce qu’il a pleinement conscience que beaucoup de compatriotes peinent à joindre les deux bouts du fait du ralentissement de l’activité économique qu’il a tenu, en sa qualité de fils du deuxième arrondissement, à venir en aide à ses pères, ses mères, ses soeurs et à ses frères avec cet important don de denrées alimentaires », a déclaré Ramses Ekomo Ekomo.

«Ici , personne ne pense à nous. Depuis qu’on nous a dit que le Gouvernement distribue les bons d’achats et les kits alimentaires, personne n’est encore arrivé chez nous ici. Pourtant nous sommes dans le besoin et nous souffrons. Heureusement que nous avons notre fils Léandre Nzue qui pense toujours à nous. Vraiment, nous lui disons un grand merci », a déclaré Gertrude Eyang, une bénéficiaire.

Philippe Nzamba

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici