A n’en point douter, c’est l’acte le plus symbolique depuis l’appel à la solidarité nationale d’Ali Bongo face à la pandémie de Covid-19. Après les quartiers  PK6, PK7, Lalala, feu rouge Nombakélé, Sainte-Anne, Sorbonne, la Paierie,  derrière l’hôpital, montagne sainte, derrière la prison, C.E.I, derrière l’école normale et Lac bleu, la Fondation Au Coeur de la Nation a tenu à venir en aide aux nombreuses familles qui se nourrissent essentiellement à la décharge publique de Mindoubé.

Une journée riche en émotions et inoubliable pour ces hommes et femmes régulièrement laissés pour compte. Au total, 150 d’entre eux ont pu bénéficier des kits alimentaires de la Fondation ACN, essentiellement composés de bidons de javel, bidons d’eau minérale, sacs de riz, boîtes de lait concentré, boites de conserves, pâtes alimentaires, paquets de sucre et de sel. De quoi se nourrir convenablement pendant plusieurs jours sans avoir à fouiller les poubelles.

La solidarité nationale face à la pandémie de covid-19 et son impact sur le quotidien des populations  a définitivement un visage; celui de la Fondation Au Coeur de la Nation. À ce jour, 1700 kits alimentaires ont été distribués dans les endroits les plus reculés et les plus improbables du Grand Libreville. Au grand bonheur de ses populations les plus vulnérables.

« L’émotion est grande pour nous. Aujourd’hui, nous avons rencontré des hommes et des femmes qui vivent dans une précarité sans pareille et qui ont choisi, non pas de voler, mais de fouiller chaque jour la poubelle de Mindoubé pour survivre. Nous avons rencontré des pères et des mères de familles qui ont, par la force des choses, acceptés de mettre de côté leur égo pour nourrir et scolariser leurs enfants, sans doute l’élite de demain, avec la seule décharge de Mindoubé. Nous avons vu des personnes dotées d’un moral d’acier qui parviennent à garder le sourire malgré que la vie ne soit pas tendre avec elles. Nous avons surtout rencontré des humains qui méritent de vivre comme nous et qui ont besoin d’aide pour retrouver leur dignité » a déclaré Jeff Channing Bongo.

Au nom de l’ensemble des glaneurs, Capistran Mickoto a tenu à remercier les bienfaiteurs du jour: « Au nom de mes frères et soeurs de la décharge de Mindoubé, je vous dis merci. Vous n’imaginez pas à quel point votre geste nous touche profondément. C’est la première fois qu’on pense à nous. Si vous avez fait le déplacement jusqu’ici pour nous donner à manger, c’est que vous avez compris que nous avons besoin d’aide. Ne vous arrêtez pas. Continuez d’aider ceux qui sont dans le besoin. Dieu vous récompensera pour tout ce que vous faites ».

Patrick Montalier

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici