La Direction Technique de l’Agence Nationale des Grands Travaux d’Infrastructures (ANGTI) a eu une séance de travail avec le ministre des Infrastructures, Christian MAGNAGNA. Cette rencontre a porté sur l’opération de démolition des encombrements au domaine public sur la route du PK5-PK12, ce jeudi à son cabinet.

La présence des personnes et des biens sur ce tronçon du domaine public ralentit considérablement l’avancement des travaux de construction de la voie PK5-PK12. A cet effet, le Ministre en charge de l’Equipement et des Infrastructures  Christian MAGNAGNA et la Mairesse de Libreville, Rose Christiane OSSOUKA avaient procédé  à la visite de ces travaux le mois dernier. L’objectif de ce déplacement visait à sensibiliser les populations, afin de libérer le domaine public occupé illégalement.

A cela s’ajoutent les problèmes d’insécurité qui avait conduit l’opérateur à l’abandon du chantier. Le membre du gouvernement et les responsables de l’ANGTI ont évoqué cet aspect non négligeable. Sur ce point, Christian MAGNAGNA a recommandé la sécurisation du tronçon routier PK12-NTOUM.

Le Ministre a rappelé à l’ensemble des participants la nécessité d’agir de manière concertée, à travers un partage d’informations entre l’AGNTI et l’administration. Préconisant la solution de l’ensemble des projets prioritaires, dont l’évaluation globale des travaux serait à l’arbitrage des plus hautes autorités.

Narcisse Mauny

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici