C’est suite à la campagne « Laccruche-bashing » lancée sur les réseaux sociaux, dans la presse nationale et internationale que l’élu local du département du Woleu, Renaud Allogho Akoué s’est exprimé sur sa page Facebook.

Depuis l’accident vasculaire cérébral (AVC) d’Ali Bongo à Ryad, le mercredi 24 octobre 2018, une campagne de dénigrement systématique et de contre-vérités sur Brice Laccruche Alihanga, directeur de cabinet du chef de l’État gabonais fait la une des réseaux sociaux, de la presse locale et internationale. Dans cette campagne orchestrée par certains soutiens d’Ali Bongo et deplorée par une grande partie des populations, le directeur de cabinet du numéro un gabonais est régulièrement jeté en pâture. Ce qui n’a pas laissé Renaud Allogho Akoué indifférent: « Depuis un moment, je lis dans la presse, notamment dans les réseaux sociaux, des attaques contre le Directeur de Cabinet du Président de la République. Cette attitude jadis décriée par les pères fondateurs de notre Nation, est très loin de faire honneur à notre pays et d’être un exemple pour notre jeunesse. Notre objectif demeure celui d’être une Nation forte et Indivisible. Ces détracteurs qui nous éloignent du rythme d’accélération et de transformation de notre pays impulsé par le Président de la République, nous invitent à nous remémorer ces paroles de notre bel hymne national », a t-il déclaré sur sa page Facebook.

Pour Renaud Allogho Akoué, Brice Laccruche Alihanga est une fierté nationale, au regard des multiples actes posés en faveur de l’amélioration des conditions de vie des Gabonais: « Il y’a des moments dans la vie d’une Nation où il faut savoir raison garder, sauvegarder et défendre ce qui pour nous, constitue une fierté nationale », a t-il ajouté.

L’élu local qui se dit être une parfaite illustration du septennat de la jeunesse voulu par Ali Bongo a poursuivi en rappelant le rôle prépondérant joué par Brice Laccruche Alihanga pour la matérialisation de la responsabilisation et l’implication des jeunes au plus haut niveau de l’administration, sans aucune discrimination: « Les observateurs honnêtes de l’histoire de notre pays peuvent témoigner de la volonté de Brice Laccruche Alihanga à faire aboutir le programme de l’Egalité des chances sur la base duquel le Chef de l’Etat a été élu en 2016. Une politique qui met la jeunesse au cœur de son action, par l’implication et la responsabilisation de celle-ci. Oui, le septennat de la jeunesse est une réalité. J’en suis moi-même une parfaite illustration, comme beaucoup tant d’autres aussi méritants les uns comme les autres ».

Enfin, il a rappelé les valeurs d’unité qui doivent prévaloir entre Gabonais et invité ces derniers à oeuvrer ensemble: « J’invite donc chacun d’entre nous à nous concentrer sur l’essentiel et s’approprier les valeurs d’unité et de solidarité voulues par le Chef de l’Etat. Hommes, femmes et jeunes, nous devons tous, main dans la main, œuvrer à l’avancement et non au recul de notre pays, pour un Gabon Meilleur ».

Patrick Montalier

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici