Justice

Reconnu coupable de détournement de deniers publics, Ngambia enfin libre après avoir purgé sa peine.


Visiblement, la main de la justice n’a pas tremblé sur le cas Magloire Ngambia qui vient d’être reconnu coupable de détournement de derniers publics.

L’ancien ministre (de l’Économie et des Finances, puis de la Promotion des investissements des Transports, des Travaux publics, de l’Habitat, du Tourisme et de l’Aménagement du territoire) a comparu, ce jeudi 24 septembre, devant la session criminelle spécialisée, qui l’a condamné à une peine de trois ans de prison et cent (100) millions de F CFA d’amende.

Mis en détention depuis le 10 janvier 2017, dans le cadre de l’opération « Mamba », sa libération a été immédiatement prononcée. L’ancien ministre ayant déjà purgé les trois années de prison requises par le procureur général.

Durant les multiples auditions et devant la session criminelle spécialisée de ce jeudi, Magloire Ngambia a reconnu tous les faits qui lui sont reprochés. Notamment, les faits de corruption et de détournement de deniers publics.

Les aveux de culpabilité du désormais ancien pensionnaire de la prison centrale de Libreville sont la preuve évidente que son procès n’était pas politique comme le prétendait une certaine opinion. Il faut par ailleurs saluer le professionnalisme de la justice gabonaise qui a dit le droit, rien que le droit, sur la base des faits clairement établis.

comments icon0 comments
0 notes
780 views

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *