En perte de vitesse depuis plusieurs années, la filière café/cacao du Gabon avait besoin d’un souffle nouveau. C’est donc dans le soucis de palier à ce manquement que son Directeur Général Ismaël Ondias a lancé le programme Jeune entrepreneur Café/Cacao (JECCA).

« Initié dans les provinces de l’Estuaire, l’Ogooué-Ivindo, le Woleu-Ntem, le Moyen-Ogooué, la Ngounié, l’Ogooué Lolo et le Haut-Ogooué, JECCA est un programme innovant qui permettra à 100 jeunes, âgés de 20 à 45 ans, disposant d’une superficie de 1 à 3 ha favorables à la culture du café/cacao de relancer durablement la filière café/cacao en zone rurale, à travers la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes ». De plus, « ledit programme favorisera la professionnalisation des jeunes producteurs par un accompagnement multiforme sur une période de 3 ans et permettra l’augmentation et l’amélioration de la qualité de la production, avec la mise en application de procédures post-récoltes », précise Ismaël Ondias.

C’est donc le vendredi 29 juin 2018 que le numéro un de la filière café/cacao du Gabon qu’accompagnait une forte délégation a procédé à la cérémonie de clôture des formations théoriques des 100 jeunes sélectionnés dans tout le Gabon pour la phase 2 du programme. Ismaël Ondias s’est ensuite rendu au village Ngonabila, à 40 km de Franceville, sur la route de Boumango, où il a personnellement procédé à la remise officielle des attestations de formation de 30 jeunes, sélectionnés dans les provinces du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo.

En plus de leurs attestations de formations, les jeunes se sont vus offrir plusieurs équipements et du matériel agricole. Ce qui leur permettra de créer leurs plantations dans les meilleures conditions sur les 2 mois qui viennent

De la théorie à la pratique et de la parole à l’acte, le Directeur Général a aussitôt lancé la phase de création des plantations pour les jeunes dudit projet. En plus de leurs attestations de formations, les jeunes se sont vus offrir plusieurs équipements et du matériel agricole. Ce qui leur permettra de créer leurs plantations dans les meilleures conditions sur les 2 mois qui viennent.

Pour clôturer son séjour, le premier responsable de la Caistab, accompagné de plusieurs autorités locales et des 30 jeunes de la phase 2 du programme, a visité la plantation de cacao d’un lauréat de la promotion 2017, qui, comme l’exige le programme JECCA , y a associé des cultures vivrières telles que la banane, l’ananas, le piment et le maïs.

Pour rappel, Ismaël Ondias, nommé à la tête de la Caistab le 26 août 2015, est diplômé en Économie de l’Université Paris IX Dauphine, également détenteur d’un Master Spécialisé en Finance de l’ESCP Europe et d’un Master en Financement de Projets & Financement Structurés de l’École Nationale des Ponts et Chaussées. Il a été tour à tour Analyste Fusions & Acquisitions chez Citigroup et HSBC, cadre de la banque BNP Paribas à Paris au sein du Département Financements Énergie & Matières Premières, et responsable du développement de l’activité d’investissements directs au Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS).

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici