Premier du centre de baccalauréat d’Oyem à la cession 2018, les candidats du département du Ntem(Bitam) ont recu le soutien indéfectible du ministre de l’Eau et de l’Énergie.

Soucieux de la formation de l’élite de demain et pour matérialiser la politique du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba en faveur de la jeunesse, Patrick Eyogho Edzang a tenu à accompagner les 1362 candidats au baccalauréat du département du Ntem par la remise d’une enveloppe de quinze millions FCFA le 08 Juin 2018. Laquelle enveloppe avait rendu possible l’organisation de cours de remise à niveau à l’ensemble des candidats et la prise en charge du transport et la logistique de ces derniers pendant la phase d’examen.

i24gabon soutient la lutte contre la violence et la consommation de substances illicites en milieu scolaire

Une contribution qui a permis aux candidats de Bitam, au terme du second tour de l’examen, d’occuper la première place du centre d’Oyem avec un taux de réussite de 85% pour le lycée Simon Oyono Aba’a, 72% pour le collège Jésus-Marie et 55% pour le collège Edzang Nkulu.

Interrogé sur ces résultats satisfaisants, Patrick Eyogho Edzang a déclaré: « Le Chef de l’État a placé la jeunesse au coeur de ce septennat, en ma qualité de membre du gouvernement et fils de Bitam, il est de mon devoir de jouer ma partition. La formation de nos jeunes est l’investissement le plus noble que l’on puisse réaliser ».

Du côté de Bitam, des voix commencent à se faire entendre pour solliciter que le chef lieu du département du Ntem soit un centre d’examen. Les Bitamois avancent comme arguments l’accroissement, chaque année, du nombre de candidats aussi bien au baccalauréat qu’au BEPC et les résultats de choix obtenus.

Philippe Nzamba

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici