Les responsables de la SNI et du Génie militaire sur le site de Biké le 20 août 2019. © I24GABON

Après les échanges de la chambre de commerce de Libreville avec les réservataires des lotissements de Bikélé, il y a quelques jours, la Direction générale de la Société nationale immobilière (SNI), chapeauté par son Directeur général Herman Kamonomono et le Génie militaire ont tissé le 20 août 2019, un partenariat public afin d’assurer aux réservataires, l’accès aux logement.

Pour cette circonstance, le site de Bikélé a reçu ce 21 août, la première descente du Directeur général de la SNI et un staff technique assez important afin de faire un premier point de prospection au directoire du Génie militaire: »notre visite de ce jour est la matérialisation du partenariat que nous avons entrepris avec le Génie militaire sous l’impulsion des ministres de la Défense et celui des Aménagements fonciers », indique le Directeur général de la SNI.

« Donc, c’est dire en un mot que nous sommes sur ce site pour renforcer la collaboration que nous venons de tisser avec le Génie militaire pour qu’ensemble, nous puissions apporter des solutions adaptées aux problèmes auxquels nous sommes confrontés. Notons d’ailleurs qu’avec les entreprises traditionnelles, nous rencontrons le plus souvent d’énormes difficultés en terme de facturation. Ce qui ne serait pas le cas avec le Génie militaire qui avec qui nous avons signé un partenariat. Nous pouvons dire que c’est un partenaire fiable qui n’est pas préoccupé par le business comme le sont les autres que nous avions eu à travailler avec précédemment « , poursuit Herman Kamonomono.

L’expertise de ce corps militaire sollicitée viendra quelque part répondre aux exigences des dirigeants. Ainsi, chaque réservataire devra donc rentrer en possession de sa maison dans les plus brefs délais.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici