Le ministre en charge du Commerce de l’Artisanat, des Petites et Moyennes entreprises et de l’Industrie Jean Marie Ogandaga, face aux experts de la Banque mondiale, à Libreville. © I24GABON 2019

Reçue par le ministre en charge du Commerce de l’Artisanat, des Petites et Moyennes entreprises et de l’Industrie Jean Marie Ogandaga, le but de cette mission d’expertise de la Banque mondiale est d’établir un rapport d’achèvement d’exécution et de résultat ICR du Projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité(PPIC).

Conduite par la spécialiste du secteur financier et chargé du ICR Kiyota Tanaka et Alphonsus Achomuma du secteur financier et co-chargé du projet, cette mission vise à restaurer le domaine de l’entrepreneuriat afin de l’inciter vers la réalisation des projets de développement les plus concrets et générateurs de richesses.

« Cette mission a pour objectif d’évaluer la performance de la mise en œuvre de projet, ses résultats et les leçons apprises tout au long de la mise en œuvre du projet pour rédiger le rapport d’achèvement de la Banque mondiale », a indiqué Alice R.Ouédraogo, représentante résidente de la Banque mondiale au Gabon.

Poursuivant son argumentaire, la représentante résidente de la Banque mondiale au Gabon n’a pas manqué de démontrer les avantages de cette commission « cette mission profitera pour s’entretenir avec le Conseil National de Crédit sur les besoins d’assistance technique pour la mise en œuvre d’un registre des sûretés mobilières ».

Dans le cadre organisationnel du Concours National du Plan d’Affaires, 200 Entrepreneurs ont été formés à terme, dont 10% étaient des personnes vivant avec un handicap à l’issu duquel, 58 Lauréats ont bénéficié d’un financement de projet.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici