Economie

Opération scorpion : Renaud Allogho blanchit Ali Bongo, Sylvia Bongo et Noureddin Bongo Valentin

• Comments: 6


Le procès de l’ancien directeur général de la Caisse nationale de garantie sociale (CNAMGS), poursuivi pour des faits présumés de détournements de fonds publics, concussion et blanchiment de capitaux, se poursuit ce jeudi 04 août 2022. Contrairement à ses anciens amis qui l’ont précédé à la barre, Renaud Allogho Akoué n’a à aucun moment cité ni Ali Bongo, ni son épouse Sylvia Bongo et encore moins leur fils Noureddin Bongo Valentin comme commanditaires ou bénéficiaires des fonds soupçonnés de détournement. 

Les débats se poursuivent au fond devant la Cour criminelle spécialisée où Renaud Allogho Akoué comparaît dans le cadre de l’opération scorpion lancée en 2019. Après trois années passées en détention préventive, l’ancien directeur général répond des faits supposés de détournement de 600 millions de francs cfa. Surprise dans cette longue série de procès : Renaud Allogho Akoué est le premier à comparaître sans porter des accusations contre le couple présidentiel et leur fils Noureddin Bongo

Durant les trois longues années de détention préventive, il est resté un justiciable parfait, respectueux des institutions. Silencieux, ses conseils n’ont animé aucune conférence de presse, à l’instar de ceux de ses codétenus, pour jeter l’opprobre sur tout le système carcéral et dénoncer des pseudos mauvaises conditions de détention. 

Alors que son sort sera connu dans les prochaines 24 heures, Renaud Allogho Akoué, qui avait brutalement perdu son épouse au cours d’un violent accident sans pouvoir lui rendre un dernier hommage, pourrait bénéficier des circonstances atténuantes et être ainsi relaxé. La somme de 600 millions de fcfa pour laquelle il est soupçonné d’avoir distrait en deux ans reste une goutte d’eau dans la mer, comparée aux dizaines de milliards de fcfa qui auraient été détournés par ses codétenus. 

comments icon6 comments
6 notes
1388 views

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *