L’on peut aisément décerner à Nicole Assélé, Directrice Générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), le titre de manager de l’année. Alors qu’elle hérite d’une institution qui fait face à d’énormes problèmes de trésorerie et qu’un mouvement de grève des retraités  cristallise les débats depuis plusieurs semaines, Nicole Assélé vient de tirer son épingle du jeu en annonçant, à la surprise générale et contre vents et marées, un vaste programme d’accompagnement social des retraités.

C’est assurément un soulagement pour les retraités de la CNSS. Au cours d’un point de presse animé à la maison Georges Rawiri, ce mercredi  10 juillet 2019, la directrice générale de la CNSS, qui s’est imposée un silence depuis le début du mouvement de revendications des retraités, a annoncé une batterie de mesures sociales qui devraient soulager ces derniers et sonner ainsi la fin de leur mouvement de grève.

Loin d’être une victoire des retraités qui pourront bénéficier à compter du 5 août prochain, d’une carte bancaire prépayée gratuite leur permettant de retirer mensuellement leurs pensions, c’est le fruit d’un laborieux travail entrepris par Nicole Assélé auprès des banques gabonaises, dans le but de contourner les carences financières qui ne permettent plus à la CNSS de payer mensuellement les pensions.

Cette carte prépayée comporte bien plus d’avantages. Elle offre aux retraités des réductions sur les produits de consommation de première nécessité auprès des  partenaires commerciaux de la CNSS, aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays.

Elle donne également droit à une prise en charge médicale gratuite, entre les 1er et 5 de chaque mois, exclusivement dans les Centres d’Action Sanitaire et Sociale (CASS) et Centres Médico-Sociaux (CMS) de la CNSS, avec réduction des coûts des produits pharmaceutiques sur son réseau de dispensation de médicaments sur l’ensemble du territoire national.

Patrick Montalier

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici