Le président de la Confédération syndicale des agents de l’administration publique, parapublique et privée (COSYNAP) a ce vendredi 3 août 2018, lors de son passage à l’antenne  de Radio Gabon, confirmé son adhésion à l’opération de pointage des fonctionnaires mise en place par le gouvernement et invité les Gabonais à faire preuve d’honnêteté.

Reçu ce vendredi par nos confrères de la Radio Gabon, Joël Ondo Ella a encouragé les gabonais à accepter avec abnégation, l’opération de pointage initiée par les autorités. Selon ce dernier : «Le Gabon n’est pas le premier pays à mettre en place ce type de mesures. Ce qui est en train de se passer, c’est exactement ce qui se passe ailleurs. Si nous regardons à côté de nous, nous verrons bien qu’il y a des Etats qui ont plutôt décidé de réduire les salaires dans le but de faire face à la crise».

Pour le syndicaliste, ce que propose le gouvernement aux agents publics, à savoir la fiche d’émargement serait à leur avantage. «La fiche de présence au poste sera à l’avenir indispensable et utile aux fonctionnaires. Car lorsqu’il s’agira pour ces derniers d’aller par exemple solliciter un emprunt ou un crédit, il vous sera demandé de justifier de votre présence au poste vu que c’est élément important et primordiale pour obtenir ce privilège », a-t-il expliqué à nos confrères.

C’est en invitant les Gabonais à faire preuve «d’un minimum d’honnêteté, car le statut général de la fonction publique veut que tout agent puisse justifier de sa présence au poste. Et ce que demande les autorités n’est certainement pas contraire à ce qu’ils ont signé lors de leur intégration ou en devenant un agent de l’Etat», que le président de la Confédération syndicale des agents de l’administration publique, parapublique et privée (COSYNAP) a clos son propos.

Daisy Ntongono

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici