Monument de l'indépendance, situé à Bamako. © I24GABON

Le Mali a célébré son 59ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Au Gabon, les autorités de l’ambassade de ce pays frère d’Afrique de l’Ouest ont communié avec leurs compatriotes.

22 septembre 1960, 22 septembre 2019, 59 ans déjà que la République du Mali célèbre son accession à la souveraineté internationale. Cette journée de commémoration n’est pas passée sous silence au Gabon. Les autorités de l’ambassade de ce pays frère d’Afrique de l’Ouest ont communié avec leurs compatriotes maliens, afin de renforcer les liens autour de l’unité nationale.

« Nous avons avancé en âge, et le Mali est en marche également (…) Ce signal est lancé à l’endroit de tous les Maliens, pour que nous puissions nous ressaisir et nous donner la main et penser à notre pays qui est en période de crise », a laissé entendre l’ambassadeur du Mali au Gabon, Sacko Aminata Kane.

Fière et satisfaite de l’excellence des relations bilatérales qui existent entre Libreville et Bamako, l’ambassadeur Sacko Aminata Kane, tout en saluant les autorités gabonaises pour les actions à l’endroit des immigrés maliens, appelle ses compatriotes au respect des lois établies en République gabonaise : « Nous les Maliens, nous n’avons aucun problème ici ; nous sommes bien accueillis, bien intégrés. Et je salue encore les autorités gabonaises pour la régularisation des immigrés. Que tous les Maliens résidents au Gabon respectent les lois et les règlements du Gabon, notre pays d’accueil ».

Par ailleurs, pour le vice-président de la communauté malienne au Gabon, Mamadou Mere Diawara, la cohabitation entre les Gabonais et les Maliens doit demeurer pacifique. « Les relations entre nous sont des très bonnes relations, qui datent de longues années, et ça va toujours rester comme telles. Le Gabon et le Mali sont des pays amis et frères », a-t-il fait savoir, en se satisfaisant de la qualité des relations entre les deux peuples.

Seulement, en cette journée de célébration de l’indépendance, le Pays de Soundiata Keïta, d’Ibrahim Boubacar Keïta, d’une population de 19 446 000 âmes (estim. 2018), se trouve malheureusement en proie au terrorisme, notamment dans le septentrion et dans les régions du centre.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici