Des membres de l’ONG SOS Tabagisme Gabon, sur la plage du lycée Léon Mba (Libreville). © I24GABON

L’organisation non gouvernemental SOS tabagisme s’est mobilisé ce dimanche 18 août 2018 sur la plage du lycée Léon Mba, pour le lancement officiel de la 6è édition de la campagne « ne touche pas au tabac ». Le but de cette campagne est de conscientiser la jeunesse, principale victime du tabac, sur la nécessité de ne plus en consommer, aux risques de mourir de cancers du cœur et des poumons.

Le combat mener par cette ONG depuis plusieurs années devrait inciter les gouvernants à emboîter le pas, d’où cet appel du président de sos tabagisme.Sur les lieux l’initiative a été salué par plus d’un.
Il a tenu à rappeler, à titre informatif, que le tabac contient 5 mille substances nocives dont le monoxyde de carbone, les goudrons, benzène, nicotine. Le tabac a pour conséquences, l’accélération du vieillissement de 10 à 20 ans. La mort d’un fumeur sur 2. La dépendance et la destruction des organes vitaux  dont les poumons, le foi, le cœur par cancers déterminés, etc.

«Si déjà , le bâton de cigarette coûte à partir de 25 francs au Gabon, c’est une façon d’encourager les jeunes à fumer, parce que ce prix rend le tabac accessible. Nous estimons qu’il est important d’interdire la vente de la cigarette au bâton. Mais à côté de ça, nous exhortons le gouvernement à augmenter de manière significative le prix du paquet de cigarette, tout en définissant des lieux précis où ces paquets seront accessibles. Il n’est plus possible de voir que la cigarette est accessible dans tous les coins de rue. De plus, avec moins de 2 millions d’habitants, on ne peut plus se permettre de perdre 600 personnes par an à cause du tabac, tel que l’a montré l’Atlas du tabac de l’OMS en 2017», explique Anthony Mba Nkogue.

Précisons que SOS Tabagisme est présent en milieux scolaire durant l’année scolaire au Gabon. Il mène des actions dont les fruits sont perceptibles au regard des témoignages poignants d’anciens fumeurs, qui attendent que les autorités et autres mécènes viennent encore un peu plus en soutien à SOS tabagisme.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici