Célébré de bien des manières différentes partout dans le monde, la journée du 8 mars destiné à commémorer la femme, a fait bien des heureuses au niveau du quartier d’Akebé Frontière de Libreville.

Venus pour entretenir la population du quartier d’Akebé Frontière de Libreville, à la faveur d’une causerie politique organisé ce 8 mars, Mike Abakougna a grandement et agréablement surpris les femmes et plus encore les mamans de cette localité en leur offrant des pagnes. Une manière pour ce Fils du pays, de célébrer avec chacune d’entre elle cette journée internationale dédié à la femme. « Certes, nous sommes venu ici ce jour, pour animer une causerie politique, et s’entretenir avec la population de ce quartier. Mais compte tenu de la situation et surtout de l’événement du jour, j’ai souhaité symboliquement offrir à chacune de ces femmes, qui sont également nos mères, un petit cadeau. Une manière pour moi en temps que fils, de les remercier pour le travail qu’elles effectuent chaque jour, mais aussi de les encourager, à ne jamais baisser les bras » a-t-il déclaré.

Un geste inattendu, qui semble en tout point avoir touché le cœur de ces mamans, qui n’ont pas manqué de remercier le généreux donateur pour ces présents. « C’est un beau cadeau que notre fils vient de nous faire aujourd’hui. On ne s’attendait pas à ça. Nous sommes venus pour écouter ce qu’il avait à nous dire, et profiter à lui demander de nous expliquer certaines choses. Mais comme il l’a si bien dit lui-même, il ne pouvait pas venir nous rencontrer les mains vides, alors qu’aujourd’hui est un jour où toutes les femmes sont en fêtes. Pour cette attention, nous tenions à le remercier profondément. Et surtout à le rassurer que dorénavant, il sera toujours le bien venus parmi nous » a indiqué maman Huguette Nombo.

Une journée riche en émotion et en rebondissement. Aujourd’hui, le secrétaire du 4ème arrondissement, Mike Abakougna, a réussit non seulement à mettre d’accord toute la population d’Akebé Frontière, mais aussi à ravir le cœur de toutes les mamans de ce quartier, venu assister à sa causerie politique.

     

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici