Bâtiments de l'EPCA à Libreville. I24GABON © 2019

C’est dans un état d’esprit sans espoir et une incertitude totale que les futurs agents de l’administration attendent avec impatience, que l’autorité de tutelle organisation enfin, la cérémonie de remise des diplômes après deux ans de dure labeur.

Pourtant, le directeur générale de l’Ecole de Préparation aux Carrières Administratives (EPCA) Guy Benjamin Ndounou, avait exigé un paiement de 110 000 Fcfa par les stagiaires pour l’organisation de leurs soutenances et certains se sont acquittés pour la plupart de cette somme et d’autres non.

La 29 ème promotion de l’EPCA en attente de la remise de diplômes. ©  I24GABON 2019

La direction générale de l’EPCA, par l’entremise de son secrétaire général, Richard Mamiaka assure que lors d’une réunion élargie qui regroupait l’ensemble des stagiaires des cycles A2, B1, B2 et les responsables du bureau de la mutuelle, les stagiaires auraient eux-mêmes proposé de verser la somme incriminée. Chose que nient les stagiaires contactés par I24GABON qui disent avoir été mis sur exécution, surtout que leurs bourses ne leur avaient pas été versées.

En effet, jusque là, aucun programme officiel n’a été communiqué. Les futurs diplômés pour la plupart se sont convertis en chauffeurs de taxi , d’autres mènent des activités commerciales pour joindre les deux bouts.

Il faut noter que l’attente semble être assez longue. « Au terme de 8 mois de patience pour obtenir un diplôme que vous avez mérité et que les autorités elles, semblent nous entourlouper et nous font passer pour des mendiants, quelle attitude on peut en avoir si ce n’est la colère« , s’insurge un stagiaire

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici