Le verdict des urnes au soir du premier tour des législatives dans le canton Nyé commence à se préciser. Candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Raphaël Mezui Mintsa se démarque par une campagne de proximité à laquelle adhèrent massivement les populations de son canton; l’un des plus vastes du Gabon avec cinquante quatre villages.

Le successeur de l’ancien Premier Ministre Daniel Ona Ondo joue visiblement seul dans son fief électoral. Présent sur le terrain depuis plusieurs mois, le fils du village Mekak-Bilossi a conquis les coeurs des Nyenois et Nyenoises par une stratégie de proximité et un appel au rassemblement de tous les fils de son canton. Face à lui, quelques candidats aux campagnes décousues. Certains parviennent tout de même à sortir du lot.

Christian Ondo Assoumou du village Adzap-Endeng, candidat indépendant, plusieurs fois battu par Daniel Ona Ondo, brille par une absence totale sur le terrain. Cinq jours après le lancement de la campagne, ses soutiens continuent d’attendre son arrivée. Il serait encore retenu à Libreville pour cause d’absence de moyens financiers.

Ghislain Ledoux Mbovoue Edou du village Bibome, candidat indépendant, ancien coordonnateur national des Jeunes de l’Union Nationale n’a plus été appercu sur les routes du canton Nyé depuis sa dernière tournée il y’a plus d’un mois. Tout comme Christian Ondo Assoumou, ses soutiens continuent d’attendre le lancement de sa campagne. Interrogés à ce sujet, aucun d’eux n’a pu donner à notre rédaction le véritable mobile de ce retard.

Molière Eyi Engot, candidat indépendant, tarde lui aussi à débuter sa campagne. Après s’être brouillé avec Jean François Ntoutoume Émane, Président du Rassemblement des Patriotes Républicains (RPR), et avoir décidé de passer outre le boycott prônée par les instances de son parti politique, le fils d’Akam-Essatouk qui avait tout misé sur le soutien de l’ancien Premier Ministre et son parti (RPR), peine à prendre ses marques et mener une véritable campagne dans son costume de candidat indépendant.

Plus loin, il y’a les candidats dont personne ne parle. A ce jour, très peu de ressortissants du canton Nyé sont capables de localiser leurs QG de campagne. Parmi eux, on peut citer pêle-mêle: le candidat de l’Union Nationale (UN) Jean Claude Ndoutoume, le candidat de l’ARENA Jean Bart Nguema Bekui, Brillant Obame Nang de Démocratie Nouvelle (UN).

Nous-y reviendrons.

Patrick Montalier

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici