Le président de la Haute Autorité de la Communication (HAC), Raphaël Ntoutoume Nkoghe, a lors d’une récente rencontre avec les patrons de télévisions et radio publics et privées, rappelé à ces derniers qu’ils sont tenus de faire preuve de responsabilité et de professionnalisme lors des élections législatives à venir. Par conséquent, pour les prochaines élections législatives et locales, la divulgation des résultats devra être faite après l’annonce officielle.

Dans le but de prévenir d’éventuels «débordements» médiatiques, à l’instar de ceux enregistrés lors des élections présidentielles d’août 2016 dernier, le président de la HAC, s’est entretenu avec tous les patrons de presse audiovisuelle. «Le devoir des organes de presse le jour de l’élection, c’est de donner les résultats divulgués par les autorités compétentes », a déclaré Raphaël Ntoutoume Nkoghe aux Hommes de médias.

L’objectif de ladite rencontre selon le président de la HAC était principalement de préparer les élections avenir avec ces patrons de presse. Mais aussi d’inviter ces derniers à faire preuve de responsabilité et de professionnalisme dans le traitement de l’information. « Je veux éviter la diffusion par les médias audiovisuels, d’information non officielles. Y compris lorsque les correspondants de ces médias assistent au dépouillement dans un bureau », a-t-il indiqué.

Raphaël Ntoutoume Nkoghe a rappelé que les chaînes publiques sont tenues de traiter équitablement et objectivement les informations liées à la campagne électorale de chaque candidat. « Selon qu’il soit d’un parti membre de la majorité ou de l’opposition. Toutes sans exception seront amenées à diffuser régulièrement le journal de la campagne. Et certains médias privés retenus seront autorisés à reprendre le signal de Gabon Première durant les deux semaines de campagne », avance t-il.

Il est souhaitable que les directives données par le président de la Haute Autorité de la Communication, aux différents patrons de presse publics et privés de l’audiovisuels soient scrupuleusement respectées. Ce qui aura pour effet de légitimer l’autorité de cette entité et d’établir une base solide pour toutes les futures élections.

Daisy Ntongono

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici