Le 13 juin 2018, le ministre de l’Intérieur Lambert-Noël Matha annonçait le début de l’opération de révision de la liste électorale au cours d’une conférence de presse. Débutée le 15 juin dernier, les Gabonais ont jusqu’au 29 du même mois pour se mettre en conformité avec le fichier électoral.

Une opération qui sonne le début du processus électoral qui devra aboutir à l’organisation des futures élections législatives, suivies de très près des locales. Les dates de la tenue de la première élection citée seront officialisées dans les tous prochains jours par le Président du Centre Gabonais des Élections (CGE).

 Selon une source très proche du dossier, cette consultation électorale pourrait se tenir courant août 2018

Selon une source très proche du dossier, cette consultation électorale pourrait se tenir courant août 2018, contrairement aux informations distillées ici et là, faisant état d’une probable tenue de ce scrutin entre septembre et octobre 2018.

C’est au total cent quarante-trois sièges qui seront à pourvoir à travers tout le territoire national. Une élection capitale aussi bien pour le pouvoir de Libreville que l’opposition. Une suite logique qui va confirmer ou pas les résultats de la dernière élection présidentielle.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici