A quelques jours seulement de la rentrée scolaire, la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) lance une opération de vérification et de contrôle des prix des manuels scolaires. Sur le terrain, la DGCC veut se rassurer des prix homologués par l’Etat.

Fournitures scolaires, frais d’inscription et d’écolage, petit déjeuner, ce sont là les charges qui alourdissent les dépenses des parents d’élèves à chaque année scolaire. Parfois, ils se trouvent dans l’incapacité totale d’offrir à leurs enfants toute la gamme des manuels scolaires au programme, parce que souvent butés à la cherté de ceux-ci auprès des différents revendeurs qui fixent chacun ses prix.

Ayant certainement pris la mesure de la difficulté des parents en cette période, la Direction générale de la concurrence et de la consommation vient de lancer à quelques jour de la rentrée des classe une opération de vérification et de contrôle des manuels scolaires dont les prix sont homologués par l’Etat.

« L’objectif et de s’assurer que les revendeurs des livres pratiquent les prix homologués par la DGCC. Ce sont les prix qui ont été validés par les opérateurs grossistes (…) Donc les revendeurs doivent impérativement respecter ces prix », a indiqué le directeur général de la DGCC, Emmanuel Eyeghe Nze.

Comme pour prouver le caractère social de l’action menée par la DGCC en faveur des parents d’élèves, le Directeur général va ajouter : «  La décente de ce matin, c’est pour vérifier à la veille de la rentrée scolaire que les prix homologués sont bel et bien respectés ; ce qui participe à la protection du pouvoir d’achat des consommateurs ».

Pour l’instant, cette opération n’est effectuée que dans les communes de Libreville, d’Owendo et d’Akanda. Toutefois, le patron de la DGCC a rassuré que celle-ci s’étendra d’ici peu à l’intérieur du pays, d’abord dans les chefs-lieux de province, puis poursuivie dans les départements. Tout un programme qu’il faudrait vraiment respecter pour le bien des parents d’élèves.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici