La coordination des jeunes leaders des pks en association avec les différents chefs des quartiers pk5, 6 ,7 et 8, ont mis en marche ce samedi 04 octobre 2017 dans les secteurs précités les activités de la journée citoyenne.

C’est une première dans les pks depuis son lancement en 2010 par le président Ali Bongo. A l’initiative de son coordinateur Moulengui  Bussungu Ibala, les jeunes des pks  ont démontré une forte mobilisation avec  les chefs des quartiers pour l’opération « Journée citoyenne ». Les travaux de colmatage ont été entamés y compris l’entretien des artères du « marché bananes ».

Initiée par le chef de l’Etat en 2010 à Libreville, la Journée citoyenne permet – sur une journée – de mobiliser les habitants, volontaires et solidaires, autour d’un projet d’amélioration de leur cadre de vie (réalisation de petits chantiers dans des lieux symboliques et utiles). Elle favorise la communication intergénérationnelle entre les habitants.

Moulengui  Bussungu Ibala, qui n’a pas attendu les élus pour porter ce projet d’implication citoyenne : « Cette expérience nous a enthousiasmé, confie le coordinateur des jeunes leaders des pks. Nous pensions être 30 ou 40, au final, nous étions plus de 100 », explique-t-il.

Et si pour 2017 et les années suivantes, les jeunes des pks insufflaient une nouvelle vision et une nouvelle façon de vivre dans les pks , « Ce projet est basé sur la rencontre et l’échange. C’est aussi un moyen de donner envie de s’investir, de participer aux actions et de réfléchir, apporter une réponse collective aux problématiques de la ville. Cette opération permettra à la municipalité d’être plus proche des jeunes et d’établir un vrai lien qui pourra perdurer dans le temps et aura, à termes, un impact sur l’évolution de la ville. Les rencontres éphémères permettent de construire des projets collectifs autour d’évènements conviviaux », poursuit Moulengui  Bussungu Ibala

La Journée citoyenne est en effet une occasion exceptionnelle de redonner du sens à la politique et de créer de nouvelles relations entre citoyens et élus, basées sur le respect et la confiance. Le rôle des élus et des services municipaux serait donc central : définition des projets en lien avec les habitants, mise en œuvre de leur réalisation mais aussi mobilisation des citoyens et surtout présence lors de la journée, pour soutenir et organiser les travaux.

« La Journée citoyenne est un moyen d’appréhension ludique et participative des valeurs de la République, et les jeunes apportent un enthousiasme bienvenu. Les jeunes peuvent par ailleurs inciter leurs parents à participer, tandis que ces derniers y seront plus enclins si on leur propose de s’occuper de leurs bambins. Ainsi l’ensemble des structures en lien avec la coordination des jeunes des pks peuvent être mobilisés en amont, pour préparer les prochaines éditions de la journée citoyenne », précise le leader des jeunes des pks

Pour les prochaines éditions, d’après Moulengui  Bussungu Ibala, en ce qui concerne son fief d’activités, les travaux de cette journée s’intensifieront sur tout les réseaux des pk.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici