La coordination AJEV effectuant les travaux de colmatage sur l'axe Rio-Venez voir

Organisée tous les premiers samedis de chaque mois, la Journée citoyenne vise à mobiliser les habitants autour d’un même projet : améliorer leur cadre de vie.

Cette initiative voulu par le président Ali Bongo favorise la communication entre les habitants, toutes générations confondues, et crée un lien fort. L’édition de ce samedi 04 novembre 2017 était marquée par la bravoure constatée du président de l’AJEV Brice Laccruche Alhianga dit « la machine »  comme l’appelle désormais les Gabonais ,  et  les membre de l’AJEV, sa plate forme associative, qui ont pris l’initiative d’effectuer les travaux  de colmatage sur la route Rio-venez voir.

Durant cette journée, la coordination de l’ AJEV, bénévoles, s’est réuni et a réalisé de  chantiers (réparation, amélioration, embellissement…), pour embellir les lieux symboliques de cette route commune.

Pour Michelle Sandrine Mbya, secrétaire général adjointe de l’AJEV, « aider les habitant de ce quartier à améliorer cette route était plus qu’urgent car, c’est d’ailleurs cette voie qui permet à tout le monde d’avoir accès au marché de la peyrie».

« Pour la plupart de personnes qui y ont participer la première fois, sont toujours  revenus les années suivantes ! », confirme Sandrine Mbya, secrétaire général adjointe de l’AJEV. Sans compter l’effet « boule de neige » dans les communes voisines, puis dans d’autres départements.

Pour cette édition du 04 octobre 2017, les coordinations de l’Association des Jeunes Émergents Volontaires (AJEV), avec à leurs têtes les coordinateurs,  ont lancé plusieurs activité dans les différents quartiers de Libreville.

Si la Journée citoyenne doit son succès à la participation de tous les acteurs locaux, élus, habitants, associations et services techniques, elle est aussi aujourd’hui parvenue à lever certaines appréhensions, en particulier s’agissant des entreprises et des artisans locaux « nous avons bénéficié du concours de certaines entreprises à qui nous avons fait appel pour nous porter leur aide », explique Sandrine Mbya

Le Réseau des Journées citoyennes vise donc aujourd’hui à fédérer les communes et les élus porteurs de la démarche afin de favoriser le partage d’expériences tout en permettant l’essaimage de cette action sur l’ensemble du territoire.

 

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici