Monde

International : l’homosexualité n’est pas pénalisée au Vatican.


L’église catholique du Gabon est aux antipodes du Vatican. Le Saint-Siège a toujours été clair sur la question de l’homosexualité : non à la légalisation mais non également à la pénalisation. Si l’église catholique s’est toujours dite contre l’homosexualité, elle se refuse toutefois à condamner et à stigmatiser les homosexuels.

Le Saint-Siège a toujours reconnu l’égalité de tous les hommes, qu’ils soient gays ou hétérosexuels; estimant que le simple fait d’avoir été créés par un seul créateur, tous les hommes méritent d’être heureux au sein de leur communauté même dans leurs différences de choix d’orientations sexuelles.

Il n’y a pas de lois criminelles contre les relations homosexuelles au Vatican qui recommande de ne pas stigmatiser les homosexuels, mais plutôt de les intégrer à la société. Le Vatican approuve la dépénalisation mais réfute la légalisation.


Fort de tous ces rappels, il est alors curieux de constater l’attitude de l’église catholique du Gabon qui qui est totalement aux antipodes de la position du saint siège. L’archevêché de Libreville, par le monseigneur Jean Patrick Iba-Iba, considère que cette pratique ne fait pas partie des droits humains et que « rejeter l’homosexualité est un devoir, une protection des valeurs millénaires de nos civilisations et non une discrimination » . Faut-il rappeler qu’en 2018, le Saint père, le pape François 1er declairait: « Les homosexuels ne doivent pas être marginalisés, mais intégrés à la société. Ils sont nos frères » .


Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 86
comments icon0 comments
0 notes
83 views

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *