Santé

Guy Patrick Obiang Ndong : le nouveau ministre de la Santé devra étaler son leadership et ses capacités de management.


Son ascension ne surprend pas vraiment, tant l’homme aura démontré toute sa science à chacun des postes de responsabilité qu’il a eu à occuper dans son parcours. 

Guy Patrick Obiang est le nouveau ministre de la Santé. Il remplace à ce poste le Dr Max Limoukou. Une ascension pas vraiment surprenante pour celui qui, jusqu’au moment de sa nomination au gouvernement, occupait le poste de vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus.Diplômé de l’Université de Nancy en santé publique et promotion de la santé dans les pays en voie de développement, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a occupé de nombreuses fonctions dans le domaine de la santé. Il a été entre autres Chef de service épidémiologie au Programme de Lutte contre le VIH, Coordonnateur national du réseau des CTA en partenariat avec la Croix Rouge Française, Directeur Général de la Prévention du sida, Directeur Général Adjoint de la CNAMGS.

 
Agé de 52 ans, Dr Guy Patrick Obiang Ndong, médecin de formation, incarne le changement et la volonté manifeste du nouveau chef du gouvernement d’insuffler une nouvelle dynamisme dans le département de la Santé. On attend de lui, qu’il apporte le même sens du management et du travail qu’il aura notamment démontré du temps où il était président de la Croix rouge et au secrétariat général du ministère de la Santé. 

Evidemment, le nouveau membre du gouvernement a de nombreux détracteurs qui estiment qu’il manque d’expérience politique nécessaire à la gestion des conflits avec les partenaires sociaux. A ce propos, il sera intéressant de voir comment Dr Guy Patrick Obiang Ndong entend gérer les dossiers brûlants, à l’instar de celui des primes liées à la covid-19.

comments icon0 comments
0 notes
91 views

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *