Justice

Gabon : non, Julien Nkoghe Bekale n’est pas convoqué au B2.

• Comments: 1


Depuis plusieurs heures, un document faisant office d’une convocation de la Direction des investigations judiciaires rattachée à la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) encore appelée B2, adressée à l’ancien Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, circule sur les réseaux sociaux. Depuis, cette information a été reprise en boucle par plusieurs médias en ligne gabonais. Contacté par la rédaction d’i24gabon, son plus proche Conseiller affirme que son patron « n’a reçu aucune convocation depuis son départ de la Primature. »

Devenue très rapidement virale, la convocation n°30 DGCISM/DIJ, datée du 28 juillet 2020 est en réalité un faux document. Aux dires de son Conseiller : « Le Premier ministre n’a reçu aucune convocation et n’est nullement inquiété. »

Julien Nkoghe Bekale, faut-il le rappeler est député du premier siège du département du Komo Mondah (commune de Ntoum). Il jouit donc d’une immunité parlementaire. À ce jour, aucune procédure connue visant à lever son immunité n’a encore été engagée par le bureau de l’Assemblée nationale comme ce fut dernièrement le cas de Justin Ndoudangoye, poursuivi pour détournement de fonds publics et de blanchiment des capitaux.

Une situation qui remet sur la table le manque de professionnalisme d’une certaine presse gabonaise qui se plaît à relayer avec légèreté des informations de nature à menacer la paix et la stabilité politique au mépris de la déontologie journalistique qui voudrait que les faits soient minutieusement vérifiés avant leur publication.

comments icon1 comment
1 notes
150 views

One thought on “Gabon : non, Julien Nkoghe Bekale n’est pas convoqué au B2.

    Write a comment...

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *