Economie

Gabon : le «surdoué» Renaud Allogho soupçonné d’avoir distrait 600 millions et non 17 milliards de fcfa


C’est le procès d’un «diamant», d’un «as» qui s’est ouvert ce mercredi 03 août 2022, au palais de Justice de Libreville. Renaud Allogho Akoue y comparaît après trois longues années passées en détention préventive à la prison centrale de Libreville. L’ancien directeur général est soupçonné d’avoir distrait 600 millions de fcfa de la comptabilité de la Caisse nationale de garantie sociale (CNAMGS) et non 17 milliards comme annoncé par certains médias. 

Il est sans doute l’un des Gabonais les plus brillants de sa génération. L’ancien directeur général de la CNAMGS, Renaud Allogho Akoue, est poursuivi pour des faits présumés de détournements de fonds publics, concussion, blanchiment de capitaux et usage de faux. Délits punis par les 127, 141 et 378 du Code pénal gabonais. La Cour criminelle spécialisée le soupçonne d’avoir détourné 600 millions de fcfa durant les deux années passées à la tête de cette Caisse. Comparé aux montants évoqués lors des procès de ses anciens amis qui ont comparu avant lui, on peut dire que l’ancien directeur général est un agneau parmi les loups. 

Renaud Allogho Akoue est ce genre de «génie» que l’on ne croise qu’une seule fois dans une vie et dont les pays en phase de décollage comme le Gabon ont grandement besoin. Après l’obtention de son baccalauréat à 16 ans, il intègre la vie active à 21 à la suite d’un brillant parcours universitaire où il a toujours été major. Au regard de ses performances au sein d’une entreprise locale, il y est nommé directeur général à tout juste 27 ans. À l’âge où certains étaient encore à la recherche de leur premier emploi, le génie Renaud Allogho Akoue avait déjà plus de 100 millions de fcfa de revenu annuel. 

Nommé à la tête de la CNAMGS en 2017, sur insistance de Brice Laccruche Alihanga, ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, pour redresser cette structure en difficultés, Renaud Allogho est accusé d’avoir financé la scolarité de plusieurs jeunes orphelins au lycée privé Awassi pour un montant 4.4 millions de fcfa, entièrement payés avec les fonds de la Caisse nationale de garantie sociale. Il lui est également reproché d’avoir sorti 40 millions de fcfa des Caisses de la CNAMGS pour financer une opération d’achat et d’installation de lampadaires solaires à Oyem. 

Pour ce qui est du délit de concussion, il est accusé d’avoir perçu une commission de 160 millions de fcfa,  pour la signature d’un contrat liant la CNAMGS à certaines pharmacies et structures hospitalières. La Cour lui reproche également d’avoir augmenté une facture d’un montant de 1 milliard à 1,6 milliards, qu’il avait présentée à  son Conseil d’administration. 

Tout en bénéficiant d’un non-lieu sur l’usage de faux, il lui a été également reproché de s’être constitué un important patrimoine immobilier en 2 années, dont une villa avec piscine dans la commune d’Akanda et plusieurs appartements. Ce qui peut aisément se justifier au vu des primes dont il a bénéficié en toute légalité durant ces deux années. 

Au regard des débat de cette première journée d’audience, l’ancien directeur général pourrait purement et simplement être relaxé à l’instar de Roger Owono Mba, ancien ministre du Budget; Noël Mboumba, ancien ministre du Pétrole et de Ismaël Ondias, ancien directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), puis de la Société équatoriale des mines.


Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 66

Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 86

Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 66
comments icon0 comments
0 notes
987 views

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *