En tournée dans le septentrion peu avant le week-end écoulé, l’annonce majeure de l’émissaire du chef de l’État gabonais a été pour la majorité des Woleu-Ntemois, la confirmation de la construction prochaine du tronçon routier Kougouleu-Medouneu-Frontière Guinée Équatoriale.

C’est devant un parterre de cadres de la province et une foule dense que Brice Laccruche Alihanga a livré le message d’Ali Bongo.

C’est dans son style franc et direct, que le Directeur de cabinet a dévoilé ce projet du chef de l’État: « Le Président a dit à Roger Owono Mba en le nommant ministre: tu fais l’économie pour tout le Gabon mais tu fais la route de Kougouleu. Donc s’il n’y a pas, c’est lui ».

Loin de trahir un secret d’État, Brice Laccruche Alihanga a semble t-il, voulu de ce fait, confirmer aux populations qui en doutaient encore, de la volonté de l’exécutif à voir enfin cette route carossable en toutes saisons. Elle qui est non seulement un véritable raccourci pour le septentrion, mais aussi une véritable transAfricaine qui aiderait considérablement le Gabon, la Guinée Équatoriale et le Cameroun voisins à fluidifier et même amplifier leurs échanges commerciales.

Une chose n’arrivant jamais seule, dans le même temps, se tenait à Libreville, un atelier y relatif entre le gouvernement Gabonais et la CEMAC qui est aussi partenaire dans ce projet qui fait déjà les choux gras des médias nationaux et très largement commenté sur les réseaux sociaux par les premiers impactés de cet ouvrage, les Medounois.

Il faut cependant préciser qu’entre les études de faisabilité qui ne démarrent que courant 2020 et le bitumage proprement dit, il va sans doute s’écouler un certain temps qui pourrait encore faire languir les plus excités à voir la réalisation de cette route que beaucoup attendent depuis toujours sans jamais voir un début de sérieux travaux tant annoncés et même budgétisés.

Autant dire que le ministre Owone Mba aura hérité d’une belle colle lors de cette tournée.

Philippe Nzamba

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici