Economie

Gabon : des entreprises du Club de Libreville 7 soupçonnées de malversations convoquées par la Taskforce pour le règlement de la dette intérieure.


Quinze (15) entreprises du Club de Libreville dont la créance a fait l’objet de rachat sont convoquées par la Taskforce pour le règlement de la dette intérieure, du 05 au 09 novembre 2020, selon un communiqué de la présidence de la République paru dans le quotidien L’Union, ce 04 novembre.

Il s’agit notamment des entreprises : Atrium, Automobile 2A, Bativert International, CCR, Contractor, Entretien 2A, Eva TP, HM Distribution, Le Tisserand, Nine Engenering, Seteg, Sgie, Sim BTP, Woodafrica et Mika Services. Les 15 entreprises sont dans le viseur de la Taskforce pour des faits présumés de malversations.

Après l’annulation, il y a quelques jours, de plusieurs centaines de milliards de dettes fictives de l’État à l’endroit de plusieurs entreprises, la Taskforce serait sur le point de démanteler un deuxième vaste réseau d’entrepreneurs véreux. Entre travaux inexistants, surfacturation, la Taskforce envisage d’y voir plus clair afin de mettre hors d’état de nuire, les opérateurs économiques qui ont injustement soustrait l’argent du contribuable.

Créée par décret N 066/PR du 20 juin 2020, la Taskforce pour le règlement de la dette intérieure est née de la volonté de l’État de tenir ses engagements vis-à-vis des entreprises locales, relancer l’activité tout en examinant la réalité et la conformité des travaux commandés.


Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 86
comments icon0 comments
0 notes
388 views

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *