Bousculé par une guerre du leadership, le parti pléthorique vit actuellement  l’ère le plus remarquable de son existence. Les positionnements se radicalisent car ses membres sont  à bout d’idées, et demeurent  incapables d’ installer entre eux,un terrain d’entente.  

 Les lignes bougent de plus en plus au siège de Louis. Annoncé pour le mois de novembre, le congrès devrait finalement se tenir en décembre, assurent des sources proches de cette formation, qui n’a pas réellement précisé la date exacte de la tenue de cette événement politique.

 Joint au téléphone par notre rédaction, aucun responsable du PDG n’a pu s’exprimer sur une date précise, c’est la note du président du parti, qui fixera de manière statutaire, les dates définitives de ce symposium.

En attendant ce congrès qui, selon de nombreux militants, devrait vraisemblablement permettre le renouvellement des instances du parti, et de son personnel politique, les conseils provinciaux démarreront leurs travaux au cours de ce mois d’octobre. Ils devront s’achever en novembre, avant la grande rencontre de Libreville en décembre.

Déchiré par une profonde guerre interne, le Parti Démocratique Gabonais tente de se remettre timidement en place.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici