Le prix du baril de pétrole connait à nouveau une chute libre. © I24GABON

Le prix du baril du pétrole vient de connaitre une baisse brusque suite à une augmentation obligatoire des droits douaniers qui s’élèvent à 75 milliards de dollars d’importations américaines. Cette taxe s’applique notamment sur l’or noir. Ainsi, vendredi 23 août 2019, le prix du pétrole a connu soudainement une baisse assez importante.

En effet, le baril de Brent de la mer du Nord livrable au mois d’octobre prochain s’est établi à Londres à 59,34 dollars (environ 34 000), soit une baisse de 1% par rapport à la clôture de jeudi. Pis, le lundi 26 août, les cours du baril ont encore baissé pour un prix de 59,22 dollars. Le pétrole brut américain est particulièrement visé par la mesure du gouvernement chinois.

La taxe d’importation pourrait augmenter de 5%. Selon l’économiste Balint Balazs, « ces nouveaux tarifs ont ravivé les craintes d’une récession », les Etats-Unis et la Chine étant les deux premières économies mondiales.

Les analystes s’attendent à une nouvelle diminution des taux directeurs américains lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed, alors qu’une baisse a déjà été décidée fin juillet.Une baisse des taux, destinée à stimuler la croissance économique, a généralement pour conséquence de rendre le dollar moins rémunérateur et de faire baisser les prix du pétrole.

Le pétrole, comme les autres matières premières, est considéré comme une valeur à risque, dont la demande est dépendante de la bonne santé du reste de l’économie, et souffre par conséquent des tensions entre la Chine et les États-Unis.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici