Ali Bongo Ondimba, président de la République gabonaise. I24GABON © 2019

La demande d’expertise médicale sur Ali Bongo par le collectif Appel à agir, un groupuscule d’opposants n’a pu atteindre aucun résultat escompté car, la Cour d’appel s’est dessaisit de l’affaire au profit de la Cour de cassation. une prise de hauteur pour les avocats du chef de l’Etat gabonais qui ont fait preuve d’une expérience et usé de plus de sagesse.

Ce lundi septembre 2019, la Cour d’appel de Libreville a sursis à statuer à la demande d’expertise médicale sur la personne du président de la République introduite par le collectif d’opposants Appel à agir au profit de la Cour de cassation. La haute-juridiction qui, à deux reprises, a déclaré incompétents les juges ordinaires pour connaitre d’une telle affaire. Le feuilleton judiciaire, qui aura duré plusieurs mois, touche donc pratiquement à sa fin.

Une équation judiciaire qui touche désormais à sa fin. Ce 2 septembre, la Cour d’appel de Libreville a pris acte du pourvoi introduit par les avocats d’Ali Bongo Ondimba devant la Cour de cassation et s’est donc, de facto, dessaisie du dossier en attendant que la haute-juridiction ne se prononce, ce qu’elle avait une première fois – à la surprise générale – fin juillet dernier refusé de faire.

D’après le corps juridique d’Ali Bongo, cette décision est une « réussite ». car, elle constitue le quasi-épilogue d’une équation judiciaire longue de plusieurs mois.

Sur le plan commercial, les ventes locales ont connu une forte augmentation (+118,6%) à 84 707 m3. De même, les exportations se sont raffermies de 9,3% à 532 385 m3, notamment en raison de la fermeté de la demande de bois sciés sur le marché asiatique.

Les unités de sciage Les résultats industriel et commercial des unités de sciage se sont affermis sur la période d’analyse. En effet, la production a connu une hausse de 22,9% pour se chiffrer à 452 332 m3.

Cette embellie résulte des investissements réalisés en vue d’améliorer leur productivité. De même, les ventes locales et les exportations ont progressé respectivement de 208,2% et 6,6%. La reprise significative de la demande locale et les commandes soutenues du marché asiatique du bois scié en sont les facteurs explicatifs.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici