En officialisant son adhésion au Parti Démocratique Gabonais, Eloi NZONDO a tenu à embarquer avec lui armes et bagages afin d’apporter une valeur ajoutée au Parti de masse. 

Selon Yannick Gaylor Ebang, membre du Conseil National du PDG de la Fédération 7 au 1er Siège du 3ème arrondissement de la commune de Libreville, fidèle des fidèles d’Eloi NZONDO: « Sur instructions du conseiller politique du Chef de l’État, nous avons pu faire adhérer, en un mois, très exactement 1875  nouveaux membres au PDG, pour le compte du 1er siège du 3ème arrondissement de Libreville et ce n’est que le début. Je vous parle des adhésions que nous avons supervisées du début à la fin. Mais il y’a plusieurs centaines de personnes qui ont aussi adhérés de façon systématique sans passer par nous, à la suite de l’adhésion de notre mentor au PDG. Ceux là je ne saurais les quantifier »

Un acte qu’on pourrait qualifier d’exploit dans un contexte politique tendu. D’ailleurs le lieutenant d’Eloi NZONDO s’est voulu clair quant à la question de savoir s’ils ont rencontré des réticences lors de ces adhésions : « Je vais être clair. Ce n’est pas aisé aujourd’hui de convaincre les Gabonais d’adhérer au PDG. Surtout que parmi ceux que nous avons convaincu il y’avait beaucoup d’opposants et des CLRistes. Heureusement pour nous que bien qu’étant de l’autre côté, ces personnes se réclamaient déjà Nzondoïstes ».

Au moment où s’ouvre le 11ème congrès avancé de ce Parti, nombreux sont ceux qui attendent le traitement qui sera réservé à ce bulldozer politique.

 

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici