En poursuivant sa campagne de causerie de proximité de la commune d’Akanda ce 08 mars 2018, Franck Nguema invite les Akandais de devenir une force de changement dans la société, tout en prenant conscience que ce sont les citoyens qui doivent dicter aux élus ce qu’ils veulent, et les élus doivent à leur tour s’exécuter.

Le candidat issu de la société civile explique à ses compatriotes que seul les citoyens qui vivent au quotidien les difficultés auxquelles ils sont confrontés ont le monopole des bonnes idées pour le changement radical de leur environnement, c’est pour cela qu’il est, et sera, un élu toujours à l’écoute de ses concitoyens du 2ème arrondissement d’Akanda.

Toujours dans la logique de changer radicalement les conditions de vie des Akandais, l’homme d’affaires projette avec ses électeurs une grande ambition prospective : « Les Gabonais en général et les jeunes en particulier ont une grande aspiration au changement de gouvernance pour que change leur vie dans la précarité. Mais si on ne bouge pas, les choses ne vont pas changer au Gabon. ll faut créer dès maintenant des clubs de changement dans les différents quartiers du 2ème arrondissement d’Akanda pour accompagner le candidat qui prône pour la justice sociale jusqu’à la victoire finale aux prochaines législatives de 2018.»

Les solutions innovantes aux problèmes sociaux et urgents des gabonais seront trouvées et défendues à l’Assemblée Nationale par des hommes et des femmes compétents : « Les Akandais doivent donc faire le bon choix  du futur député du 2ème arrondissement d’Akanda qui n’est autre que Franck Nguema », explique le candidat.

Le Président Directeur Général de la chaine de télévision TV+ propose une aux citoyens de sa circonscription électorale « ALLIANCE NOUVELLE »  afin de participer à la construction du Gabon, un chantier immense, permanent et infini qui nécessite le rassemblement et la participation active de toutes les forces vives de la nation, et ceci, sans exclusive : « car notre pays a trop souffert des divisions, or le Gabon est un petit pays formant une seule grande famille.»

A la création de sa chaine de télévision TV+, Franck Nguema positionne son support de communication en faveur du « social », c’est-à-dire pour l’amélioration des conditions de vie des populations gabonaises. Cela lui a valu tous drame cornélien mais l’homme n’a jamais renoncé à son idéal d’une société gabonaise de justice sociale.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici