A l’instar de René Ndémezo’o Obiang lui-meme, président de Démocratie Nouvelle, Ghislain Ngui Nze  est la deuxième personne ayant contribué de façon considérable, corps et âme, à l’implantation de cette formation politique.

 Le désamour vire t-il à l’hémorragie ? En quelques mois seulement de règne dans les rangs du pouvoir émergent, René Ndémezo’o Obiang alias One Capo crée t-il une scission avec ses fidèles et loyaux combattants de la première heure ?

 Selon nos enquêtes, le désenchantement gagne du terrain à Bifolossi.

Lors des récompenses après le dialogue politique d’Angondjé, nous attendions le jeune Ghislain Ngui Nze au gouvernement Issozet Ngondet II. Aujourd’hui, nous l’apercevons malheureusement du coté du bord de mer, au ministère de la Famille, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale comme chef de cabinet du très controversé ministre délégué Jonathan Ndoutoume Ngome « tout ça pour ça ? ».

Nous apprenons que ces derniers  bien que parents, sont issus du même siège électoral de la commune de Mitzic et que le ministre délégué en lieu et place du président des Jeunes est sur le point d’aller représenter Démocratie Nouvelle pour une place à l’Assemblée Nationale. En attendant une probable réaction de la jeunesse de ce parti politique, nous pouvons imaginer le résultat qui sortira des urnes lors des prochaines élections législatives dans cette commune. René Ndémezo’o Obiang perd-t-il une fois de plus la boussole ?

Les deux issus du même siège à Mitzic, Réné Ndemezo’o souhaite par contre investir Jonathan Ndoutoume en lieu et place de Ghislain Ngui Nze.

Face à ces pratiques qui n’honore pas l’engagement et le dynamisme politique national, les jeunes de Démocratie Nouvelle frapperont-il du poing sur la table afin d’attirer l’attention du très fin dirigeant de leur parti politique ?

Ghislain Ngui Nze lors du dialogue politique d’Angondjé

Pour plusieurs militants de ce parti « Ghislain Ngui Nze est un jeune compétant et brillant », s’exclame un jeune militant de Démocratie Nouvelle.

il s’avère qu’en dehors de René Ndémezo’o lui-même, président du parti, Ghislain Ngui Nze était le seul cadre de Démocratie Nouvelle qui s’exprimait dans toutes les sorties de ce parti y compris durant la campagne de Jean Ping à la dernière élection présidentielle. Cet argument s’explique à travers son omniprésence sur les plateaux de télévision pour défendre le parti politique dont il est membre actif, son leader et leur candidat de l’époque, Jean Ping.

Les jeunes serviront toujours de marches d’escaliers pour la vieille classe dirigeante qui n’est pas sur le point de passer la main en vu du renouvellement de la classe politique. Aucun présage ne pointe à l’horizon pour la jeunesse de ce parti, comme de tous les autres partis politiques de l’opposition en dehors de quelques membres de familles.

A l’issu du congrès en préparation de Démocratie Nouvelle, René Ndémezo’o Obiang se passera t-il de ses fidèles en lieu et place de nouveaux amis opportunistes comme cela murmure fièrement dans tous les coins et recoins de Bitam ? Auxquels cas, nous conclurons que leur mission est simplement terminée et accomplie et que les nouveaux amis du président de Démocratie Nouvelle trouveront satisfaction.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici