Image - RFI

Nommé le 17 février 2017 Président de la Commission de la Communauté Economique et Monétaire des États de l’Afrique Centrale (Cemac), Ona Ondo a toujours l’ambition de contrôler politiquement son canton à la veille des futures élections, notamment les législatives.

John Frédéric Ndong Ondo (Petit frère d’Ona Ondo) et Samuel Sergy Mba Adzaba (fidèle d’Ona Ondo), respectivement simple militant et fédéral PDG du canton Nyè, ont boycotté la célébration du 12 mars officiellement initiée par Raphaël Mezui Mintsa: nouveau membre du bureau politique du Parti Démocratique Gabonais. Une rencontre à laquelle prenait pourtant part le Secrétaire National PDG pour le compte du Woleu-Ntem.

Les hommes d’Ona Ondo ont plutôt organisé leurs propres cérémonies du 12 mars en différé, et en aparté.

Ces actes d’indiscipline par personnes interposées résonnent comme un affront d’Ona Ondo contre son Distingué Camarade Président. Contre les intérêts du PDG qui est déjà assez cerné dans le Woleu-Ntem par une opposition frondeuse.

Une volonté explicite visant la remise en cause du renouvellement et de la revitalisation des instances du Parti depuis son dernier congrès. Comme un air de politique de la terre brûlée: « si ce n’est moi, ce ne sera personne! »

Du pain béni pour les adversaires du Parti des masses.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici