C’est en sa qualité de président du Mouvement Ali doit rester (MADORE), fils de Cocotiers et proche collaborateur du maire de Libreville que Ramses Ekomo est allé à la rencontre de la population mécontente de Cocotiers qui prévoyait manifester, ce lundi 20 avril 2020.

Il s’est agi pour le collaborateur de Léandre Nzue d’appeler les uns et les autres au calme et à la patience. « Je vous demande d’être patients et de faire confiance au Gouvernement qui travaille d’arrache pied pour distribuer l’aide annoncée par le grand patron. Le Grand Libreville est vaste, le tour de notre quartier arrivera bientôt », a-t-il déclaré.

Lors de son adresse à la nation du 3 avril 2020, Ali Bongo avait annoncé une aide alimentaire destinée aux populations en détresse pendant le confinement total du Grand Libreville. Une semaine après le début de l’opération de distribution des bons d’achats alimentaires, plusieurs Gabonais économiquement faibles (GEF) dénoncent la lenteur du Gouvernement. Une situation qui occasionne des mouvements d’humeur dans plusieurs quartiers du Grand Libreville.

Par ailleurs, suite aux rumeurs qui font état d’une main noire qui tenteraient de profiter de la situation pour manipuler la population et obtenir ainsi la tête du Chef du Gouvernement et d’une partie de son équipe, le fils de Cocotiers a invité le siens à «(…) faire preuve de vigilance et à ne pas céder à la manipulation et aux calculs politiciens».

Rassurées après plusieurs heures d’échanges houleux avec l’élu local, les populations ont renoncé à leur mouvement d’humeur.

Martha Mpiga

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici