Emmanuel Issoze Ngondet, Premier ministre, chef du gouvernement gabonais

Le premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a procédé ce jeudi 7 décembre 2017, au cours d’un séminaire organisé à l’hôtel Boulevard de Libreville, à la réflexion sur l’élaboration des outils appropriés pour la gestion des ressources humaines de l’État.

C’est une rencontre qui a lieu en présence du Premier ministre, Emmanuel Issozet Ngondet, et du ministre de la Fonction publique Jean-Marie Ogandaga. Ce rendez-vous a pour objets, de donner au plus grand nombre, notamment les équipes-projet des ministères, de s’approprier les objectifs de ce chantier. Ce, dans le cadre d’un atelier de lancement pour la validation desdits outils de gestion.

L’Administration Gabonaise s’est engagée dans un processus de transformation qui implique le passage d’une gestion administrative à une authentique gestion des ressources humaines. Cette transformation qui introduit désormais les notions de performance, d’attractivité et de compétitivité commande de poser les bases d’une gestion efficiente des effectifs publics et de traiter la question de l’opérationnalisation de l’avancement au mérite dans la Fonction Publique comme alternative à l’avancement automatique.

En toute circonstance, deux jours durant (jeudi et vendredi), les parties prenantes vont partager les expériences et échanger sur des questions telles que l’emploi, la classification de l’emploi, la fiche de poste. Au programme des travaux en ateliers.

 On évaluera, entre autres, la présentation générale du projet de gestion des ressources humaines de l’État, le module prévisionnel des emplois, des effectifs et des compétences et l’évaluation des performances des agents de l’État.

Par ce processus, la Fonction Publique entend, désormais, devenir un acteur majeur du développement du pays au même titre que le secteur privé. Cette ambition implique de poursuivre la transformation structurelle actuelle dans la gestion des agents publics.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici