Eloi Nzondo, gouverneur de la province du Haut-Ogooué procède à l'installation des nouveaux préfets. © I24GABON

Le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Eloi Nzondo a procédé le 30 août 2019, aux installation des nouveaux préfets dans les départements de la Bayi-Brikolo (Aboumi), la Sebe-Brikolo (Okondja) et celui de (Lékabi-Lewolo (Ngouoni).

Dans le département de la Bayi-Brikolo, c’est Jules Ngoulou, Préfet sortant, admis à faire valoir ses droits à la retraite qui a passé le flambeau à Eric Angounga, précédemment Préfet dans le département de la Djoue.

Dans celui de la Sebe-Brikolo par contre, la cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux publics Arnauld Calixte Engandji Alandji. A okondja, c’est François Ompata, ancien Préfet dans le département de Lekoko, qui succède à Michel Ndzoma qui lui, est appelé à d’autres fonctions.


Arnauld Calixte Engandji Alandji,
ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux publics et le gouverneur du Haut-Ogooué Eloi Nzondo, lors de la cérémonie des installations de nouveaux préfets. © I24GABON

A Lékabi-Lewolo, dont Ngouoni est le chef lieu, Théodore Issalagoye, est le nouveau Préfet, il remplace à ce titre, Maurice Rekanga qui est classé parmi les doyens des préfets de cette province.

Face aux interventions des promus et des sortants, le gouverneur du Haut-Ogooué n’a pas manqué de rappeler aux nouveaux préfets qu’il reste attentif à toutes demandent qui ont trait avec la satisfaction des aspirations des populations. « Je suis à votre entière disposition pour distinguer au plus profond des populations dont désormais vous en avez la charge, les difficultés primordiales auxquelles elles sont confrontées afin que tous, nous réfléchissons pour tenter d’apporter des solutions appropriées », indique-t-il.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici