Le Conseil National de la Jeunesse du Gabon (CNJG) a édifié les jeunes de l’arrière pays sur les récentes mesures gouvernementales visant à assainir les finances publique. Aucours de cette rencontre, il a également été question de faire connaitre cette institution. C’était à la faveur d’une caravane nationale dont la première partie vient de s’achever.

Le CNJG a bouclé  dimanche  dernier, la première partie de sa caravane nationale. Conduite par son Président Stephen ONDIAS, les membres de cette institution se sont d’abord entretenus avec les jeunes des villes de Tchibanga.  Rencontrant par la suite ceux de Mouila et Lambaréné.

Les jeunes de ces localités ont laissé entrevoir des inquiétudes  sur l’application de ces mesures drastiques.  Le Président du Conseil a tenu à rassurer ses hôtes sur la nécessité pour le gouvernement de prendre ces décisions  difficiles pour une rationalisation des finances publiques. Stephen ONDIAS a par ailleurs encouragé la Jeunesse à considérer les opportunités qu’offrent l’entrepreneuriat.

Aussi, le patron du Conseil a rappelé que les valeurs républicaines et de citoyenneté doivent désormais primer chez les jeunes. Afin de servir de base pour définir les rapports de confiance et de collaboration entre la jeunesse et les pouvoirs publics.

Enfin, le CNJG a profité de cette première étape pour s’imprégner des difficultés de fonctionnement que rencontrent les conseils provinciaux de jeunesse, déplorant le manque d’activités pour  l’épanouissement des jeunes. Autant de préoccupations qui seront contenues dans le rapport définitif de cette caravane.

Il est à noter que la deuxième phase de la tournée débutera ce jeudi 19 Juillet à Oyem (Woleu-Ntem) et se poursuivra dans les villes de Makokou, Franceville et Koulamoutou.

Narcisse MAUNY

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici