société

CNAMGS: Séverin Anguilet « crache » sur le visage de la ministre Prisca Nlend Koho

• Comments: 1


Jusqu’à ce jeudi 28 octobre 2021, les 12 cadres dirigeants de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMGS) n’ont toujours pas perçu leurs salaires du mois. Pour cause; le Directeur général, Séverin Anguilet, refuse d’accéder à l’injonction faite par le ministre des Affaires sociales de réduire les salaires de certains cadres conformément au plafond prescrit par le décret 00087/PR du 30 mars 2021.

Peu de temps après le scandale des salaires démesurés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), la ministre Prisca Nlend Koho a convoqué les directeurs généraux et présidents des conseils d’administration de la CNSS et de la CNAMGS. Au cours de cette rencontre, la ministre a exigé que les salaires soient plafonnés conformément aux dispositions en vigueur.

Plusieurs semaines après les injonctions de son ministre de tutelle et après les recommandations du Conseil d’administration de la CNAMGS tenu le 04 octobre 2021, où les membres lui ont demandé de réduire les salaires indûment perçus, Séverin Anguilet reste campé sur sa position. Il refuse toujours de mettre son salaire et ceux de ses amis aux normes. 

De mémoire de l’administration gabonaise, jamais un dirigeant d’entreprise parapublique n’avait autant méprisé sa hiérarchie et les textes en vigueur. À la CNAMGS, Séverin Anguilet n’en fait qu’à sa tête avec son groupe d’amis. À ce jour, aucune communication n’est faite à l’endroit des cadres dirigeants pour leur donner une visibilité quant au paiement de leurs salaires. Seuls ses proches dont le Conseiller technique 1, Serge Pambo; la Directrice des ressources humaines (DRH), Josette Bivigou; le Conseiller juridique, Loïc Apanga; le Directeur administratif et financier (DAF), Henry Ogouamba, savent ce qu’il se trame.

D’ailleurs, ils n’ont aucun souci à se faire de la confiscation des salaires; ils bénéficient de plusieurs autres avantages et gèrent plusieurs projets qui leur permettent de s’en mettre plein les poches. À l’exemple de l’inédite conférence des délégations provinciales organisée avec faste, à l’hôtel Monts de cristal, du 28 au 29 octobre. Au moment où les cadres dirigeants pris en otages n’ont toujours pas perçu leurs salaires et que la CNAMGS est au bord de l’implosion, rien ne justifie l’urgence et la nécessité de faire venir les chefs de délégations provinciales, les recevoir à grands frais avec des perdiems, juste pour que chacun vienne exposer sur PowerPoint ce qu’il a fait comme activités dans sa délégation. Un intérêt soudain pour ces derniers quand on sait qu’en 22 mois, le DG n’a jamais mis les pieds à l’intérieur du Gabon pour aller s’imprégner des conditions de travail de ses collaborateurs. 

À l’occasion de la célébration de son 51e anniversaire au bureau du secrétaire général, Edgar Obame Ndemezo, ce lundi 25 octobre, Séverin Anguilet n’a pas boudé son plaisir. En compagnie de quelques invités triés sur le volet dont « les amazones » Diane Ndong Nguema, Amanda Nsegue Eyamame, Léone Omomone, Raissa Ngoulakia ( chargée des Relations  publiques et égérie du DAF Henry Ogouamba ) et ses affidés Loïc Apanga, Josette Bivigou, Serge Pambo, Henry Ogouamba, le DG a célébré sa victoire contre sa ministre de tutelle qu’il dit avoir roulé. Tout ceci alors qu’en l’espace d’une semaine seulement, le Conseiller technique 1, qui serait soupçonné de détournement des filets sociaux, a été convoqué 3 fois à la Direction générale des recherches (DGR). 

Ce qui se passe à la Caisse nationale d’assurance maladie est inédit. Au vu et au su de tous, le Directeur général confisque à souhait les salaires, foule aux pieds les dispositions prévues par loi en matière de plafonnement des salaires et snobe sa hiérarchie. Plusieurs fois soupçonné de détournement de fonds et régulièrement accusé de gérer la CNAMGS comme une épicerie familiale, Séverin Anguilet semble ne pas être inquiété. Qu’est-ce qui peut bien lui donner le droit de faire d’une entreprise parapublique ce qu’il est en train de faire et ce, sous le nez du chef de l’Etat et de son Premier ministre?


Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 66

Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 86

Warning: json_decode() expects parameter 1 to be string, object given in /homepages/45/d841531003/htdocs/clickandbuilds/i24gabon/wp-content/plugins/posts-social-shares-count/classes/share.count.php on line 66
comments icon1 comment
1 notes
1250 views

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *