Bung Pinze à Jean Ping(…): vous avez chié caca ça sent mauvais

0
567
Bung Pinze, leader de l'opposition et activiste depuis son asile. © I24GABON.

L’actualité politique gabonaise ne cesse de faire couler des piques historiques. Après la sortie médiatique de Jean Ping face au collectif « Appel à agir » et après son show médiatique chez Maganga Moussavou, Bung Pinze, activiste et véritable leader de l’opposition est monté au créneau pour attirer l’attention et la vigilance des leaders de l’opposition sur l’attitude de Jean Ping qu’il juge « renégat ».

« Je vais m’adresser au Président Jean Ping car je ne suis pas d’accord avec l’acte qu’il a posé. Qu’il arrête de jouer à ce jeu. Lui n’étant pas encore à la présidence mais à l’aise chez lui, c’est le Gabonais lambda qu’il envoie au front pendant que sa progéniture est épargnée. Si nous ne recadrons pas ça, le pire va prendre les dessus sur nous. Pouvez vous m’expliquer exactement l’objectif de la rencontre entre Maganga Moussavou et Jean Ping?

Traître de son état qui a fait du mal au peuple gabonais et tout le monde en sait vous pensez que le Président Jean Ping est dans une bonne ligne de conduite montrant publiquement aux Gabonais qu’il est chez ce renégat? Quand on voit tous les hommes politiques comme Franck Nguema et Casimir Oyé Mba en concertation chez leurs adversaire jadis, ce n’est pas la haute politique mais c’est de la trahison d’après nos opposants? Et quand Jean Ping va rencontrer Maganga Moussavou qui était Vice-président d’Ali Bongo et qui a confirmé devant le monde entier qu’Ali Bongo allait très bien et qui est même allé très loin en menaçant les défenseurs de droit de l’homme comme Jean Rémi Yama.

Son fils est ministre de la République et ce n’attire pas l’attention des Gabonais? Comme nos parents n’étant pas machiavéliques comme Maganga Moussavou, ils n’ont rien à foutre avec nous. Monsieur le Président Jean Ping, vous avez chié un caca qui sent mauvais. Il faut qu’on vous le dise car, vous n’êtes pas un dieu et je ne suis pas celui qui cautionne des bêtises. J’ai milité dans le pouvoir actuel sans savoir même que toi Ping, tu seras candidat un jour.

Vous nous blessez c’est comme pour nous dire que tout le monde peut faire des mutations aller au PDG faire un temps et revenir quand il veut n’est-ce pas? C’est une grande trahison lorsqu’on connait que Maganga Moussavou est jusqu’à venir nous dire de se taire parce qu’il était au dessus de nous parce qu’il parlait avec toi qui est notre chef. Attention, nous ne somme plus nombreux dans ce combat et le peu que nous restons, il ne faut pas que tu le déçoives monsieur le président Jean Ping. Sache que si nous lâchons, ce serait mauvais pour vous. Ce n’est pas des histoires de quartier, vous le savez que je suis incontournable dans ce combat. Je suis le premier jeune qui a donné l’espoir aux jeunes quand je suis monté au créneau contre Ali Bongo Ondimba après 2009.

Bung Pinze poursuit tout en attirant l’attention de la jeunesse gabonaise en faisant allusion aux enfants de Jean Ping » Vos enfants son Multi-milliardaires eux, ils vont profiter des richesses du Gabon demain et peut-être que nous qui sommes au front, n’allons même pas en bénéficier parce que nous ne savons pas ce que l’avenir nous resserve. Ecoutez, ce que je vis, ce n’est pas l’entourage de Ping ou bien Ping qui en empathie. Ping ne me paye pas le café ou quoi que ce soit. Franchement, ne faites pas en sorte que les gens s’énervent.

Maganga Moussavou s’est moqué du peuple gabonais depuis l’époque d’Omar Bongo et Ping nous a dit qu’il connaissait la politique entre temps, il se fait entourlouper par Magnaga Moussavou. Là Magnaga a montré aux yeux du monde entier et particulièrement à toi Ping, qu’il connait la politique. Les petites actions qui se font montrer à gauche et à droite en disant qu’Ali Bongo est mort pour nous distraire de notre objectif ne peuvent pas me tromper parce que je sais très bien que celui que je vois avec la canne est Ali Bongo car, je l’ai fréquenté avant que je ne connaisse même que tu seras candidat. Je le dis haut et fort et je l’assume. Pendant que les partisans de l’opposition sont foulés aux pieds par le PDG, les milliardaires voleurs de l’opposition sont là tranquillement et dorment à l’aise. Vous nous parlez de Nouvelle république, dites nous, de quoi elle sera constitué? J’ai écris à un de vos proche monsieur le président Jean ping et il a été même incapable de me répondre. Vous attendez seulement lorsqu’il s’agira des élections pour dire que je suis important. C’est finit vous n’allez plus m’utiliser parce que je ne suis pas un mouton c’est finit ça! Les émergeant, je vous le dis, je viendrai pour que vous me nommez je fais un temps avec vous, je traque aussi ces voleurs trompeurs d’opposants ensuite, je pourrai revenir quand bon me semblerait. C’est la leçon que nos opposants nous apprennent et tous, nous allons désormais l’appliquer. Personne ne me paie le café et ceux qui me soutiennent ne font même pas la politique.

Je n’ai rien à écouter de vous parce que vous ne me nourrissez pas. Jean Ping a chié il faut le reconnaître et le dire haut et fort. Demain lorsque j’irai chez les Pdegistes, vous allez me traiter de traître et ce que vous faites, comment on peut l’appeler? Ce n’est pas vous qui m’avez amené dans ce combat, je suis dedans tout seul depuis. Tous ceux qui ont cru en vous, vous êtes incapables même de leurs donner seulement le minimum vital. Vous nous empiffrez seulement des discours à la con. Incapable de faire quoi que ce soit.
C’est pour mes frères Gabonais que je me bat et non pour les profitosituationnistes comme Jean Ping et consorts »
Signé Bung Pinze

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici