Le chef de l’État Ali Bongo Ondimba a donné le départ du Run In Masuku aux côtés de la Première Dame Sylvia Bongo et du Ministre des Sports Franck Nguema, ce samedi 28 septembre à Franceville.

Convoqués au lieu du départ à 07h15, près de 6 000 athlètes, professionnels et amateurs prennent part à ce grand rendez-vous d’athlétisme à dimension internationale; alors que l’édition 2018 n’a enregistré que 3 000 coureurs, soit 50% de moins que celle de cette année.

Le couple présidentiel ovationné par les athlètes

Débutant depuis la Tribune officielle de Franceville pour chuter au niveau de l’échangeur de Wendje, cette édition voit la participation des grandes nations d’athlétisme, telles que le Kenya, l’Ethiopie et l’Erythrée aux côtés du Gabon.

Véritable creuset cosmopolitico-sportif d’une journée seulement, la ville de Franceville vibre et rythme désormais aux pas du peloton habillé aux couleurs du Village de la course. A pas de course, chaque coureur, non seulement s’engage à donner le meilleurs de lui-même pour remporter la médaille la plus honorifique, mais aussi, et surtout, voit en cette activité sportive l’occasion de contribuer à sa propre santé.

Une vue des coureurs

A également honoré au rendez-vous, la Fondation Sylvia Bongo pour la Famille, qui a, pour la circonstance, érigé un Village rose, où les femmes sont attendues pour des dépistages des cancers dits féminins. Une initiative prise à la veille d’Octobre rose, souvent célébré contre les cancers qui atteignent exclusivement les femmes, tels que le cancer du col de l’utérus et le cancer du sein.

Une chose à déplorer à cette grand-messe sportive, l’absence, non seulement de l’Ougandais Mande Abdallah, 1er au classement général et à la catégorie homme de la 1ère édition, avec un score de 29’26 », mais également celle de la Kényane Ndiwa Stacy, 9ème au classement général et 1ère dans sa catégorie de la même édition, avec un score de 33’59 ».

Le peleton dominé par les athlètes professionnels

François Adzui Nguere

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici