En vue des prochaines législatives, Annie Léa MEYE a exhorté les populations de la zone dite « la cuvette » dans les charbonnages à voter pour elle. Dans ces mêmes lieux, elle a également procédé à l’installation des membres de la coordination de sa campagne électorale.  C’était au cours d’une causerie politique qui s’est déroulée vendredi 13 juillet 2018.

Accompagnée d’une délégation de son parti politique, et s’adressant aux personnes venues l’écouter, Annie Léa MEYE est allée droit au but en sollicitant le soutien indéniable des riverains. « Je suis la candidate du changement, je voudrais être votre député, parler des problèmes de votre arrondissement à l’Assemblée Nationale » s’est-elle expliquée.

La candidate a aussi sensibilisé ses compatriotes sur le comportement de certains de ses adversaires qui tentent de conquérir l’électorat en distribuant de l’argent dont un montant de cinq millions Fcfa. « Les gens qui viennent vous remettre de telles sommes prouvent qu’ils ne veulent pas améliorer votre quotidien. A leur place, je réaliserais un projet au bénéfice du plus grand nombre » a-t-elle dénoncé

Alain Obame a présenté de manière succincte Démocratie Nouvelle, parti de l’opposition et la candidate Annie Léa MEYE. Selon ce dernier c’est la personne la mieux placée pour défendre les intérêts des populations du premier siège du 1er arrondissement de Libreville, pour y avoir vécu pendant 20 ans.

Cette enseignante de formation a fait savoir un tant soit peu son expérience de deux ans passés aux côtés de l’opposant Jean Ping. Elle a soutenu que c’est grâce à son parti Démocratie Nouvelle que l’élection est passée aujourd’hui à deux tours; balayant du revers de la main les attaques tribalistes qui présentent son parti politique comme un rassemblement de la communauté Fang.

Son message a été fortement apprécié par les populations qui l’ont rassurée de leur soutien par la voix de Brigitte Nziengui. C’est donc une sortie fructueuse dans le cadre des préparatifs des élections législatives.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici